La Une | Mercredi 26 novembre 2014 | Dernière mise à jour 13:06
Sécurité

Un Mac sur 5 est infecté!

Par Simon Koch. Mis à jour le 26.04.2012 7 Commentaires

Un éditeur d’antivirus pour ordinateurs Apple a constaté que 20% des Mac hébergent un maliciel… visant les PC.

Les Mac sont immunisés aux malwares Windows, mais peuvent servir de vecteur à leur propagation.

Les Mac sont immunisés aux malwares Windows, mais peuvent servir de vecteur à leur propagation.
Image: DR

Articles en relation

Mots-clés

[Alt-Text] >

100'000 Macs équipés de l’antivirus gratuit Sophos ont été passés au peigne fin par l’éditeur du logiciel. Résultat des analyses: il apparaît que 20% de l’échantillon était infecté par au moins un maliciel.

Pas de danger toutefois pour les ordinateurs à la pomme, car il s’agit de malwares ciblant les PC. Ils y sont donc immunisés. Seule exception: lorsque Windows est exécuté via Boot Camp.

Les Mac infectés servent néanmois de vecteur aux maliciels qu'ils peuvent transmettre à des PC.

Selon Sophos, des malwares ciblant OS X ont été détectés sur 2,7% des Mac analysés, soit un sur 36. Dans trois cas sur quatre, l'infection était due au cheval de Troie Flashback ou à l’une de ses variantes. Une nouvelle version vient d’être découverte, alors qu’Apple a diffusé un logiciel de suppression du maliciel le 13 avril. (Newsnet)

Créé: 26.04.2012, 12h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

Dég Outé

26.04.2012, 13:32 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Cette situation pas nouvelle joue un rôle important dans la propagation des virus et autres.De toutes façons, que ce soit Apple ou Windows, la base du problème réside dans la fermeture quasi-totale du code qui permet aux maliciels de s'exécuter sans possibilités de réagir autrement que par une mise à jour, quand elle est publiée! (Apple=3 semaines pour réagir).Vive Linux libre (code ouvert)! Répondre


yaka papa

26.04.2012, 12:36 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

On peux m'expliquer l'intérêt de cet article avec ton titre pompeux qui est décrédibilisé en lisant le deuxième paragraphe ? Sérieusement ? Répondre