Apple dévoile ses nouveaux iPad et iMac «Retina»

TablettesLors d'une conférence de presse, Apple a dévoilé de nouvelles tablettes extra fines et un nouvel iMac disposant de la «plus haute résolution du monde».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Face à une croissance qui s'essouffle sur le marché des tablettes et à la concurrence d'Android, Apple mise sur de nouveaux iPad avec lecteur d'empreintes digitales et compatibles avec son nouveau système de paiement Apple Pay.

Le groupe informatique américain a dévoilé jeudi 16 octobre sur son campus californien à Cupertino un iPad Air 2 affiné ainsi qu'une nouvelle version de son iPad mini et un nouvel iMac «Retnina» à la spectaculaire résolution.

Apple Pay disponible le 20 octobre aux USA

Le directeur général Tim Cook a précisé à cette occasion que le nouveau service de paiements sur mobile Apple Pay démarrerait le 20 octobre aux Etats-Unis.

Ce service, qui avait été annoncé en septembre, pourrait devenir une source très importante de revenus pour le groupe à la pomme, qui met d'ailleurs les bouchées doubles pour convaincre des partenaires.

«Depuis le mois dernier, nous avons signé avec 500 banques (...) et beaucoup de commerçants de détail américains», a affirmé Tim Cook. Apple Pay sera intégré à une mise à jour du système d'exploitation mobile d'Apple, iOS 8.1.

«La tablette la plus fine au monde»

Avec seulement 6,1 millimètres d'épaisseur, le nouvel iPad Air 2 sera 18% plus fin que le modèle sorti l'an passé et deux fois plus que l'iPad original en 2010, ce qui «en fait la tablette la plus fine au monde», a souligné Phil Schiller, vice-président du groupe chargé du marketing.

Il aura aussi un processeur plus puissant, une batterie plus résistante promettant jusqu'à dix heures d'autonomie, un écran amélioré pour limiter les reflets.

Il intègrera surtout, tout comme un nouvel iPad mini 3, le système de reconnaissance d'empreintes digitales TouchID qu'Apple avait commencé à introduire sur l'iPhone dès l'année dernière.

«Les utilisateurs peuvent ainsi débloquer leur iPad avec juste une pression du doigt, et faire des achats facilement et de manière sécurisée en utilisant Apple Pay», fait valoir le groupe dans un communiqué.

Commandes ouvertes vendredi dans 29 pays

Les commandes en ligne pour les deux nouveaux appareils s'ouvriront ce vendredi dans 29 pays, avec des prix annoncés pour les Etats-Unis démarrant à 399 dollars pour l'iPad mini 3 et 499 dollars pour l'iPad Air 2.

«Les nouvelles fonctionnalités de l'iPad Air 2 maximisent les chances que les entreprises et les consommateurs décident de remplacer leur vieux iPad», a estimé J.P. Gownder, un analyste du cabinet Forrester.

Il juge toutefois «décevant, en particulier pour les acheteurs professionnels», qu'Apple ne lance pas une version plus grande de sa tablette, sur laquelle des spéculations avaient circulé ces derniers mois.

«Il faudra innover dans la forme»

«Pour que l'iPad retrouve une croissance élevée, il faudra innover dans la forme», prévient l'analyste. «Nous devrons attendre jusqu'à 2015 pour voir si Apple s'attaque à ce problème».

Plusieurs experts estimaient avant même la présentation des nouveaux iPad que faute d'innovations d'ampleur, ils ne suffiraient pas à relancer un marché en plein essoufflement.

Le cabinet de recherche IDC a ainsi abaissé récemment ses prévisions de ventes mondiales de tablettes pour cette année, s'attendant à une progression de seulement 6,5% contre encore 50% en 2013. L'un des facteurs invoqués est la saturation des marchés développés d'Amérique du Nord et d'Europe occidentale.

Apple mal placé sur les marchés émergents

La croissance des ventes est désormais soutenue essentiellement par les marchés émergents sur lesquels Apple, dont les produits sont orientés haut de gamme, souffre d'un désavantage.

Les consommateurs ont en effet tendance à y privilégier les tablettes moins chères opérant avec Android, le système d'exploitation mobile de Google.

«La plus haute résolution du monde»

Android, qui est utilisé par toute une série de fabricants à commencer par le grand rival d'Apple, le sud-coréen Samsung, faisait fonctionner 75% des tablettes vendues dans le monde au deuxième trimestre, contre 20% pour iOS et 5% pour Windows (Microsoft), selon des estimations récentes de Gartner.

Outre l'iPad, la présentation de jeudi a aussi permis à Apple de dévoiler quelques nouveautés sur le front des ordinateurs traditionnels, notamment un nouvel iMac dont il affirme que l'écran de 27 pouces de diagonale (68,58 centimètres) a «la plus haute résolution du monde», et qui affiche un prix conseillé aux Etats-Unis de 2.499 dollars. Le groupe a aussi annoncé une mise à jour gratuite du système d'exploitation de ses Mac, OS X Yosemite.

(AFPnxp)

(Créé: 16.10.2014, 18h56)

Articles en relation

Apple présentera ses nouveaux iPads le 16 octobre

TABLETTE La presse a reçu mercredi des invitations pour un événement organisé le 16 octobre. La marque devrait y dévoiler son nouvel iPad. Plus...

La toile s'enflamme avec le «Hairgate» d'Apple

iPhone6 Certains se plaignent que le nouveau smartphone d'Apple arrache les cheveux ou les poils. Sur Twitter, les parodies se multiplient. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'Italie dit non au référendum de Renzi
Plus...