L'internet mobile explose en Inde

TechnologiesMalgré les obstacles réglementaires et techniques, le marché du mobile et notamment des données en Inde offre un potentiel colossal

Le coût de l'internet mobile a drastiquement chuté en Inde.

Le coût de l'internet mobile a drastiquement chuté en Inde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les volumes d'internet mobile ont été multipliés par neuf en un an en Inde, une hausse spectaculaire due à l'arrivée d'un nouvel opérateur et à la guerre des prix des télécoms, selon un nouveau rapport.

Les Indiens ont consommé sur leur téléphone près de 1,3 milliard de gigabits au mois de mars 2017, contre environ 150 millions à la même époque l'année précédente, révèle l'étude «Internet Trends 2017» du fond d'investissement américain Kleiner Perkins publiée cette semaine.

Les coûts chutent

L'arrivée fracassante en septembre dernier de l'opérateur Jio, appuyé par les poches profondes du groupe Reliance Industries de l'homme le plus riche du pays Mukesh Ambani, a secoué le marché des télécoms.

Jio a provoqué une onde de choc dans le secteur, dont la consolidation était déjà bien entamée avant et perdure encore. L'opérateur a notamment cassé les prix en offrant plusieurs mois de données mobiles et appels illimités, prolongés par des prix bien inférieurs à ceux de la concurrence.

Résultat, le coût de l'internet mobile a drastiquement chuté. Un giga sur smartphone ne coûtait plus que 1,9 dollar en Inde en mars, contre 4,4 trois années auparavant, note l'étude.

Un quart de connectés seulement

En mars 2017, Jio comptait 108 millions d'abonnés et un giga de données n'y coûtait que le prix dérisoire de 17 cents, relève le fonds d'investissements. Malgré les obstacles réglementaires et techniques, le marché du mobile et notamment des données en Inde offre un potentiel colossal, d'où l'âpre compétition.

Alors que l'Inde compte un milliard d'abonnés mobiles, près des trois quarts de sa population n'a pas accès à internet. En 2016, seuls 350 millions d'Indiens étaient connectés à la toile.

Au cours de la prochaine décennie, des centaines de millions d'Indiens commenceront à naviguer sur internet depuis leur smartphone, autant de futurs usagers sur lesquels les géants de l'internet comme Google ou Facebook ont les yeux rivés. (afp/nxp)

Créé: 02.06.2017, 11h14

Articles en relation

Le National veut un web plus rapide pour tous

Internet La Chambre du peuple a soutenu une motion demandant une vitesse minimale de connexion de 10 Mbit/seconde au lieu de 2 pour le service universel. Plus...

Développer le wifi gratuit coûtera 120 millions

Connectivité L'Union européenne veut améliorer l'offre internet dans les lieux publics. Plus...

La déclaration à la douane via le téléphone

Internet Les voyageurs qui achètent des affaires à l'étranger pourront les déclarer par internet. Un gain de temps et moins de charges administratives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: la Poste veut supprimer un quart de ses offices
Plus...