Berne finance une ligne de bus à Annemasse

MobilitéLa Confédération a accepté de verser plus de trois millions d’euros pour un projet français. Une première.

De gauche à droite: François Longchamp, président du Conseil d’Etat, Christian Dupessey, président d’Annemasse Agglo et Jean Denais, président de l’ARC.

De gauche à droite: François Longchamp, président du Conseil d’Etat, Christian Dupessey, président d’Annemasse Agglo et Jean Denais, président de l’ARC. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une journée historique pour le Grand Genève. Ce mardi à Annemasse, François Longchamp, président du Conseil d’Etat, et Christian Dupessey, président d’Annemasse Agglo, ont signé une convention autorisant le versement de 3,3 millions d’euros par la Confédération pour la nouvelle ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) d’Annemasse dont le coût total s’élève à 21,3 millions d’euros. C’est la première fois que Berne participe financièrement à un projet exclusivement français.

«La Confédération estime que les agglomérations ont des besoins spécifiques, notamment dans le domaine de la mobilité, explique François Longchamp. Pour l’octroi de subventions, elle pense à l’agglomération dans son ensemble en faisant abstraction des frontières. Plus le réseau de transports publics sera efficace à Annemasse, meilleure sera la situation à Genève.» Jean Denais, président de l’ARC, le syndicat mixte qui réunit les collectivités françaises entourant Genève, ne peut alors s’empêcher de relever: «Après les derniers blocages qu’on a pu vivre dans la coopération transfrontalière, on est heureux de voir que Berne tient ses engagements.» La Confédération avait assuré le versement de cette somme lors de la signature du premier projet d’agglomération franco-valdo-genevoise en 2007.

Introduit en septembre, le BHNS d’Annemasse relie le quartier du Perrier à la zone économique de Ville-la-Grand en passant par le centre-ville et la future gare CEVA. Sur les 7,5 km de parcours, 40% des voies sont aujourd’hui en site propre, permettant aux bus d’atteindre une vitesse commerciale entre 19 et 22 km/h. «C’est plus rapide qu’une voiture en ville, dont la vitesse moyenne est de 15 km/h», relève Christian Dupessey. Pour inciter les automobilistes à déposer leur véhicule à l’entrée de l’agglomération, deux P+R seront construits l’année prochaine aux terminus de la ligne. «Nous avons pris acte de la décision de Genève concernant le financement de ces parkings, nous les payerons donc nous-mêmes, note le président d’Annemasse Agglo. Mais nous ne pourrons pas toujours procéder ainsi.»

Si la nouvelle ligne permet aujourd’hui une meilleure desserte en transports en commun de l’agglomération annemassienne, elle prendra tout son sens avec l’arrivée du CEVA en 2019 et le prolongement du tram 12. «On pourra alors rejoindre Cornavin en moins de trente minutes depuis la zone d’activité d’Altéa à Juvigny», précise Christian Dupessey.

Annemasse Agglo s’est d’ailleurs fixé des objectifs ambitieux pour les cinq prochaines années. Elle espère multiplier par trois le nombre d’usagers du réseau annemassien d’ici 2020 et ainsi diminuer de 4000 le nombre de véhicules traversant quotidiennement la ville. (TDG)

Créé: 17.02.2015, 19h52

Cliquez pour agrandir

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...