Chute du télésiège au Grand-Bornand: le garde-corps n'était pas abaissé

IncidentUn enfant de 8 ans, en compagnie de son moniteur de ski, a fait une chute de six mètres

Photo d'illustration au Grand-Bornand

Photo d'illustration au Grand-Bornand Image: Lucien Fortunati/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'enquête de gendarmerie a été confiée aux gendarmes de Thônes, avec l'appui du peloton de gendarmerie de haute montagne d'Annecy. L'objectif étant de comprendre comment un enfant de 8 ans a pu chuter d'un télésiège dimanche au Grand-Bornand. Selon les premiers éléments, le moniteur était en train de tendre le bras pour descendre le garde-corps. L'enfant sans doute peu habitué à emprunter un télésiège se penchait en avant à la recherche d'un support pour poser ses skis. "La barre en question est en réalité solidaire du garde-corps", souligne le procureur Eric Maillaud. A force de se pencher, l'enfant a glissé. "Le moniteur a réussi à le rattraper. Il l'a tenu aussi longtemps qu'il le pouvait", poursuit le procureur.

Le télésiège est alors stoppé. Assistant à la scène depuis les pistes en dessous du télésiège, deux skieurs s'arrêtent, proposent leur aide et réceptionnent le garçon lâché par le moniteur. "Tout le monde s'est entraidé pour que l'enfant n'ait aucune séquelle." La scène s'est déroulée à quelques dizaines de mètres du départ du télésiège. Reste maintenant à savoir si le télésiège n'aurait pas du être arrêté plus tôt étant donné qu'un garde-corps n'avait pas été abaissé. (TDG)

(Créé: 18.02.2013, 17h16)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Orange suisse s'appellera désormais Salt.
Plus...