La Une | Samedi 25 octobre 2014 | Dernière mise à jour 12:21
Annemasse

Cannabis, popers, coke, arme fictive, il vend de tout

Par Mabut Jean-François. Mis à jour le 11.01.2013 6 Commentaires

Interpellé par la Brigade anticriminalité d'Annemasse, le vendeur sera jugé lundi. Il risque plusieurs mois de prison.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Contrôle de routine de la Brigade anticriminalité, mercredi en fin de soirée, avenue du Maréchal-Leclerc en bordure du quartier du Perrier à Annemasse. L'homme est porteur de 50 grammes de résine de cannabis, 402 grammes d'herbe de cannabis, 25 grammes de cocaïne, de nombreux sachets de conditionnement, une balance, trois fiolles de Popers ainsi qu' une réplique de pistolet automatique «MINI UZI» 9mm. De quoi l'envoyer en prison pour plusieurs mois.

Il a reconnu, lors de son audition, l'intégralité des faits reprochés précisant avoir acheté sa drogue à savoir 500 grs d'herbe de cannabis et 30 grs de cocaïne au mois de décembre à un membre de la communauté des gens du voyage. Une explication qui laisse le commissariat d'Annemasse dubitatif. Dès septembre 2013, la Brigade sera renforcée le quartier du Perrier a été déclaré zone de sécurité prioritaire par le gouvernement Hollande.

Le prévenu a été présenté devant le Procureur de la République ce vendredi en vue d'une comparution immédiate. Il devrait être jugé lundi. Il risque plusieurs mois de prison. «Si, si, confirme le policier au bout du fil, on est plus sévère qu'en Suisse.» (TDG)

Créé: 11.01.2013, 15h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

6 Commentaires

Adélaïde Forbid

11.01.2013, 17:13 Heures
Signaler un abus 43 Recommandation 5

Et si Genève tirait la conclusion de prendre exemple pour juger et taxer de la même manière ces délinquants qui nous pourrissent la vie dans notre belle ville ! Répondre


Arzhel Breizh

11.01.2013, 16:33 Heures
Signaler un abus 23 Recommandation 6

Le plus étonnant est qu'il était pas en Suisse! Bon ce que j'en dis, je connais pas le quartier. Il y a allait peut-être ... . Enfin dommage pour lui : "Si si on est plus sévère qu'en Suisse" SANS AUTRE COMMENTAIRE! Répondre



Sondage

Accepteriez-vous de tester le vaccin contre Ebola?