La ceinture de sécurité dénonce une bande de petits voleurs à l'étalage

Fait diversLa police municipale de Vernier intercepte une voiture immatriculée en Haute-Savoie.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils sont cinq, trois sont ce soir à la disposition du Ministère public, deux sont libres. Leurs forfaits? Des vols à l'étalage, un parfum dérobé dans une parfumerie de Florissant, des bijoux fantaisie subtilisés dans une bijouterie de la rue Jean-Jacques Rousseau.

Tout commence mercredi matin. Des policiers de la ville de Vernier alertent leurs collègues de la cantonale au poste de Blandonnet. Ils ont arrêté à la route de Montfleury une voiture immatriculée en Haute-Savoie. La raison de cette interception? Le conducteur n'avait tout simplement pas bouclé sa ceinture de sécurité, indique Thierry Apothéloz, conseiller administratif chargé de la Sécurité.

Cinq personnes sont à bord. Leur nationalité ne correspond pas à la plaque minéralogique. Elles sont emmenées au poste. L'enquête commence.

Personne ne reconnaît le vol des bijoux. Chaque pièce – il y en a 77 d'une valeur de 978 francs et 30 centimes – porte encore son étiquette sur laquelle figure le nom d'un magasin. La gérante constate le vol, identifie trois des cinq prévenus et dépose plainte.

Aucun des cinq protagonistes ne peut être qualifié de touriste. La police note dans son communiqué qu'ils ne sont pas en possession d'une somme d'argent suffisante pour subvenir à leurs besoins.

(TDG)

(Créé: 14.02.2013, 17h35)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures


(Bild: Herrmann) Plus...