Une école privée enfin autorisée à délivrer la maturité

EducationLes élèves de Moser n’ont plus besoin d’aller à Fribourg ou Lausanne pour passer leur diplôme. Une première en Suisse romande.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En juin, les élèves de l’école privée Moser n’auront plus besoin de s’expatrier durant plusieurs jours à Fribourg ou Lausanne pour passer leurs examens de maturité gymnasiale. Ces 70 à 100 candidats qui suivent chaque année ce cursus à Moser pourront les passer à l’interne, dans leur établissement, tout comme leurs homologues du secteur public et de Suisse alémanique. Jusqu’à présent à Genève, seule l’école publique avait le droit de faire passer ces tests dans ses locaux et donc de délivrer la matu; c’est désormais terminé car Moser a obtenu une autorisation provisoire durant trois ans. Une victoire pour Alain Moser, directeur de l’école du même nom, après des années de combat. «Nous avons entamé les démarches dans ce sens il y a près de vingt ans! Mais le projet est tombé à l’eau. Nous avons alors réitéré notre demande en 2008 et conclu en 2010 un accord avec Charles Beer, alors en charge lors en charge du Département de l’instruction publique (DIP).»

Le directeur justifie sa démarche au nom d’un principe d’équité. «Pour que nos élèves aient la possibilité, comme tout autre élève, de passer la maturité gymnasiale et non pas seulement la maturité fédérale où les notes obtenues durant l’année ne comptent pas, où l’appris par coeur est prépondérant, où les examens sont tous resserrés sur quelques jours.» Et surtout, ajoute-t-il encore, «la maturité gymnasiale correspond davantage aux attende du monde académique et elle est plus intéressante pédagogiquement.» Pour obtenir le droit de délivrer le diplôme, Moser a dû s’aligner sur les exigences de l’école publique. L’établissement a notamment procédé à une actualisation du statut des enseignants qui font passer la maturité pour qu’ils correspondent aux critères du DIP. Une trentaine de maîtres ont repris une formation pour obtenir le diplôme de l’Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE). «Mais lorsqu’Anne Emery-Torracinta a pris la tête du Département en 2013, le projet a de nouveau été entravé car elle n’y était pas favorable!»

Aujourd’hui, qu’est-ce qui a changé? «Ce qui a changé, c’est le devoir d’application d’une disposition signée par le précédent magistrat, répond Pierre-Antoine Preti, porte-parole du DIP. Le Département a effectué un énorme travail pour mettre en œuvre cette nouvelle possibilité à l’école Moser. La conseillère d’Etat a fait honneur aux accords signés et assuré ainsi la pérennité de l’Etat.»

L’école privée Florimont a entamé ces mêmes démarches. Que penser de cette tendance, positif? «L’arrivée de la maturité dans une école privée est encore jeune, répond Pierre-Antoine Preti. Une évaluation complète et précise de cette nouvelle disposition demandera encore du temps.»

L'autorisation de faire passer la matu interne est délivrée pour trois ans par la Confédération, après avoir obtenu le soutien par le Canton. La situation sera ensuite réévaluée par les deux instances responsables.

Créé: 18.06.2017, 21h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...