L'aéroport veut investir 150 millions par an

GenèveLes travaux, destinés à faire face à l'augmentation du nombre de passagers, ont d'ores et déjà commencé.

L'aéroport de Genève essaie de répondre aux défis malgré des réserves foncières limitées.

L'aéroport de Genève essaie de répondre aux défis malgré des réserves foncières limitées. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Afin de faire face à l'augmentation du nombre de ses passagers, l'aéroport de Genève compte investir environ 150 millions de francs par an. Il désire le faire soit par l'autofinancement, soit par l'emprunt.

«L'Etat de Genève qui touche près de la moitié de notre bénéfice net, soit plus de 217 millions de francs depuis 2010, ne nous subventionne pas», a indiqué le directeur général de l'aéroport, André Schneider, dans une interview consacrée au Matin Dimanche.

Les travaux sur le site genevois ont d'ores et déjà commencé. Le terminal principal a été agrandi de six mètres de profondeur dans le but d'offrir davantage de place aux voyageurs et aux guichets d'enregistrement. Et d'ici une dizaine d'années, cet espace sera presque doublé.

Contrainte supplémentaire

Contrairement à celui de Zurich, l'aéroport de Genève dispose de réserves foncières limitées. «Dès lors, lorsque nous transformons ou bâtissons, nous devons le faire sur l'existant et surtout nous arranger pour que l'aéroport continue à fonctionner», poursuit André Schneider.

L'entreprise bénéficiera, dès cet été, d'une nouvelle planification stratégique 2017-2022, qui permettra de démarrer les travaux les plus urgents. Dans un deuxième temps, le dispositif portera jusqu'en 2030 voire 2035.

Revenant sur le maintien de Swiss à Genève, le patron de l'aéroport s'est dit ravi «de pouvoir compter sur ce partenaire important, le deuxième de la plate-forme». Le canton avait fait savoir à la compagnie en mains de l'allemand Lufthansa qu'il verrait d'un mauvais oeil un tel départ. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2017, 10h57

Articles en relation

2016, un bon crû pour Genève Aéroport

Transport aérien Les chiffres enregistrés l'an dernier s'annoncent bons pour l'aéroport qui s'apprête à entamer de grands chantiers pour faire face à l'augmentation de passagers. Plus...

Nombre de passagers en hausse à l'aéroport

Genève Le transport de marchandises a de son côté rebondit, l'activité de fret augmentant de 6,6% à 69'295 tonnes. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois toujours plus serrés au travail
Plus...