Vélos volés: un nouvel outil pour les retrouver

LarcinsLes Genevois pourront bientôt faire graver leur vélo pour augmenter les chances de le revoir en cas de vol.

En France, le marquage des cycles a fait ses preuves. Il débarque à Genève fin novembre.

En France, le marquage des cycles a fait ses preuves. Il débarque à Genève fin novembre. Image: PASCAL FRAUTSCHI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les éleveurs marquent leurs bêtes, les cyclistes tatoueront bientôt leurs vélos. Dans les deux cas, l’objectif est le même: prouver la propriété du bien en cas de perte ou de vol. L’idée émane de Pro Vélo Genève et de la fourrière. Elle vise à augmenter les chances des cyclistes volés de retrouver leur deux-roues. Lancé en France en 2004, le marquage des cycles a fait ses preuves: le nombre de vélos volés restitués à leur propriétaire a triplé en huit ans. Le concept débarque en terres genevoises à la fin du mois de novembre.

Le principe est simple. Une combinaison de chiffres et de lettres est gravée sur le cycle qui est ensuite enregistré dans une base de données gérée par la FUB, le pendant français de Pro Vélo. Le détenteur du véhicule, après présentation d’un titre de propriété, se voit attribuer un «passeport vélo» qu’il transmettra au nouvel acquéreur en cas de vente.

Et en cas de vol? «Le cycliste indique dans la base de données qu’il s’est fait dérober son vélo, explique Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo. Si une personne le retrouve, elle peut voir si le véhicule a été volé en entrant le code gravé. Elle le ramènera alors à la police qui contactera le propriétaire. Compte tenu de notre proximité avec la frontière, c’est intéressant d’avoir un système compatible avec la France.»

50 appels par jour

En Suisse, seuls 3% des vélos volés sont restitués aujourd’hui à leur propriétaire. A Genève, c’est la suppression de la vignette vélo, en janvier 2012, qui a alerté les foules. «Avant, les gens gardaient le talon de la vignette avec le numéro de cadre de leur cycle, nous pouvions au moins essayer de retrouver les véhicules par ce moyen, explique le responsable de la fourrière Marc Lemommier. Depuis le début de l’année, les cyclistes lésés ne savent plus quoi faire. J’ai jusqu’à cinquante appels par jour de personnes qui me demandent si nous n’avons pas embarqué leur bicyclette durant le week-end.» Marc Lemommier leur conseille de déposer une plainte à la police, qui les renvoie à la fourrière. «Sans le numéro de cadre, cela ne sert à rien», reconnaît-il. L’idée du gravage a ainsi été évoquée avec Pro Vélo au printemps. Et le projet a été lancé.

Le prix de trois vignettes

Où pourra-t-on alors faire graver son vélo? A la fourrière. Prix du service: 15 francs. «On aimerait ensuite collaborer avec les magasins de vélos afin que tous les cycles vendus soient gravés», indique Marc Lemommier. Tous, exceptés ceux en carbone, trop durs à marquer.

Si le projet genevois est quasi abouti, reste une étape-clé: amorcer la collaboration avec la police genevoise. «Nous sommes en discussion avec Pierre Maudet pour que le système soit reconnu par l’Etat», précise Lisa Mazzone. La réussite de l’opération tient à cœur à l’association. «Près d’un quart des personnes renoncent au vélo après s’être fait voler le leur», déplore la coordinatrice. Le gravage permettra-t-il de faire baisser le nombre de vols? «On espère que cela dissuadera les voleurs», confie Lisa Mazzone, qui compte également fournir des conseils aux cyclistes pour se prémunir contre ce type de larcin. (TDG)

Créé: 19.11.2012, 07h38

Les registres privés se multiplient

Depuis l’abandon de la vignette vélo, les registres privés de vélos se sont multipliés. «On en compte une petite dizaine aujourd’hui», informe Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo. Problème: chacun gère sa propre base de données. «L’accumulation de registres crée la confusion et n’aide pas à retrouver rapidement les cycles volés», relève-t-elle. Par ailleurs, la plupart des registres fonctionnent avec des autocollants, «un système moins durable et moins sûr que le gravage.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...