La télécabine urbaine séduit les Verts et les Genevois

TransportsUne majorité des personnes sondées par la Tribune de Genève soutient l'idée d'un système de transport aérien à Genève.

Le télécabine urbain de la Bastille à Grenoble existe depuis 1934.

Le télécabine urbain de la Bastille à Grenoble existe depuis 1934.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Enterrée par Bernex, l’idée d’un «tramway» aérien refait surface au Grand Conseil. Recalés en décembre au municipal bernésien, les Verts se tournent vers le Canton. Via une motion, ils proposent d’étudier la faisabilité d’un réseau de télécabines qui relierait les communes périurbaines du Grand Genève. Une majorité des internautes qui a répondu au sondage lancé jeudi par la Tribune sur son site internet soutient l'idée.

Et les élus d’imaginer qu’une sorte de téléphérique urbain pourrait par exemple aller de Bernex-Est à Palexpo-Aéroport, en passant par Cressy, les Evaux, le Lignon et Balexert. Ce trajet par les airs ne prendrait que vingt minutes à la vitesse de 22 km/h. Une autre ligne envisagée relierait le Lignon aux Vernets via le bois de la Bâtie, en six minutes seulement, contre 27 avec les TPG à l’heure actuelle. Selon ses promoteurs, cette télécabine pourrait se connecter au CEVA comme aux lignes de tram. Avec, pourquoi pas, des immeubles de logement en guise de pylônes!

Une idée qui fera sourire

Le Parti écologiste s’attend à ce que l’idée fasse sourire. Tout comme, rappelle le député François Lefort, signataire de la motion, celle de téléphériques dans les montagnes suisses avait fait sourire à la fin du XIXe siècle. Pourtant, l’idée n’est pas saugrenue, assurent les Verts: «Le transport public par câble existe maintenant dans seize pays et 36 villes, relevait André Baud, élu Vert bernésien, après l’échec de la démarche dans sa commune. Il permet de franchir des obstacles et connaît un très fort taux de fréquentation.» La motion mentionne les exemples de Barcelone, Grenoble, Caracas, Brest, Medellin ou New York, entre autres villes qui ont déjà adopté ce mode de transport en milieu urbain.

«Au début, quand le conseiller municipal bernésien Blaise Galland m’en a parlé, j’étais sceptique», admet François Lefort. Puis, le député s’est laissé convaincre par les avantages: le transport par câble est 3,5 fois moins énergivore que le tram, son emprise au sol est moindre, il est bien plus facile et économique à construire et son exploitation requiert peu de main-d’œuvre.

De plus, il n’est pas gêné par les dénivelés et les obstacles tels que fleuve, autoroute ou voie de chemin de fer. Enfin, il n’entre pas en concurrence avec les autres modes de transport pour l’accès aux voies de circulation. «C’est silencieux, convivial, rapide et sûr.» Favoriser le transert modal

Pour le motionnaire, malgré une capacité moins importante que le bus ou le tram, cette télécabine permettrait de favoriser le transfert modal. «Ce n’est pas possible en ville, mais c’est adapté à la couronne périurbaine. Quant aux oppositions, il y en aura toujours. On vient encore d’en avoir un exemple avec la prolongation du tram de Bernex, qui prend deux ans de retard.»

(TDG)

(Créé: 10.01.2013, 07h01)

Mots-clés

Sondage

Pour ou contre une télécabine urbaine à Genève?

Pour.

 
56.3%

Contre.

 
36.2%

Je ne sais pas.

 
7.6%

2553 votes au total


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sommaruga absente du Salon de l'auto.
Plus...