Soupçonné de chantage sur un agent de joueurs, Marc Roger sort de prison

JusticeIl avait été incarcéré cet été en France pour avoir fait pression sur un agent de joueurs genevois.

Marc Roger en août 2015. Il venait présenter son autobiographie.

Marc Roger en août 2015. Il venait présenter son autobiographie. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Incarcéré au mois d’août en France, Marc Roger est à nouveau libre depuis vendredi dernier. Une information confirmée par son avocat, Me Robert Assaël: «Mon client a été mis en liberté provisoire, mais il doit se présenter régulièrement au poste de police de sa région et ne pas quitter le département du Gard où il habite.»

L’ex-boss du Servette FC est célèbre à Genève pour avoir contribué à la faillite du club en 2005. Condamné en 2008 à deux ans de prison avec sursis pour faux dans les titres et gestion fautive de ce même Servette FC, il est aujourd’hui accusé d’avoir tenté d’extorquer de l’argent à un agent de joueurs genevois. Une vieille connaissance en fait. Marc Roger avait déjà été mêlé à une affaire d’extorsion le concernant en 2007. Un tiers avait assuré qu’il avait réclamé «150 000 francs pour M. Roger» à cet agent, en lui parlant d’une «deadline» au-delà de laquelle il courait de gros risques. Ce tiers avait été condamné par le Tribunal de police genevois, mais Marc Roger n’avait pas été inquiété.

Concernant la nouvelle affaire, une source expliquait au mois d’août à la Tribune de Genève qu’il existait «un accord entre Marc Roger et l’autre homme pour une activité d’agent de joueurs. Le premier ayant fourni des contacts au second qui devait partager ses bénéfices.» On ne sait pas si cet accord existe bel et bien, mais depuis des années Marc Roger considère que le Genevois lui doit une somme coquette. «Il parlait de 9 à 10 millions», poursuivait cet interlocuteur. Trois autres personnes, liées à Marc Roger, ont été arrêtées à Genève dans le cadre de cette nouvelle affaire. Ils ont bénéficié depuis d’une libération provisoire.

«Mon client conteste catégoriquement toute infraction pénale à l’encontre de l’agent de joueurs et plaidera son acquittement», souligne Me Robert Assaël. L’avocat considère qu’il est «totalement scandaleux» de maintenir quelqu’un en prison durant presque cinq mois «sans l’entendre et sans la moindre audience d’instruction. Il a de quoi être révolté!» L’enquête, menée dans un premier temps à Genève par le procureur Frédéric Scheidegger, a été finalement déléguée à la France. Si elle aboutit à un procès, il aura lieu à Bourg-en-Bresse. (TDG)

(Créé: 05.01.2017, 17h03)

Articles en relation

Marc Roger: «A Servette, j’ai été le bouc-émissaire»

Football L’ex-président de la faillite du Servette FC en 2005 revient via un livre sur l’épisode qui l’a conduit en prison. Sa vérité… Plus...

Marc Roger demande à être extradé et jugé à Genève

Rebondissement L’arrestation en France de l’ex-boss du Servette FC a eu lieu après un cambriolage chez un agent de joueurs Plus...

L’ex-patron du Servette FC Marc Roger arrêté à Ferney

Justice Le Français est accusé de tentative de chantage mais aussi d’extorsion à l’encontre d’un agent de joueurs de foot genevois. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Xi Jinping en Suisse
Plus...