La Une | Lundi 1 septembre 2014 | Dernière mise à jour 20:04
Géographie

Noms des arrêts de bus: les TPG cafouillent

Par Caroline Zumbach. Mis à jour le 01.10.2012 9 Commentaires

Les appellations de centaines d’arrêts ont été changées illégalement sans l’aval des communes

A Laconnex, l'arrêt «chemin de la douane» s'appelle désormais «Les clos»

A Laconnex, l'arrêt «chemin de la douane» s'appelle désormais «Les clos»
Image: Patrick gillieron lopreno

Une procédure complexe

A Genève, les noms d’arrêts sont proposés par les TPG (changements y compris). La démarche s’appuie sur un document officiel: «Les directives portant sur l’orthographe des noms de stations.» Les TPG soumettent ensuite le nom à une commission de nomenclature, au Service de la mensuration cantonale. Depuis 2008, les modifications doivent ensuite être acceptées par l’Office fédéral des transports, qui vérifie, entre autres, qu’il n’y ait pas deux arrêts portant le même nom sur le territoire suisse. C.Z.B.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le 8 août, une trentaine de communes genevoises ont reçu un courrier de l’Office fédéral des transports (OFT). Ce dernier demande aux autorités de donner leur avis sur des changements de noms d’arrêts de bus. Petit hic, toutes ces appellations ont déjà été modifiées depuis belle lurette. La faute à un bug aux Transports Publics Genevois (TPG).

Tout a commencé au début du mois d’août. A Laconnex, la missive qui parvient au Conseil administratif informe les autorités de la volonté des TPG de transformer le nom de l’arrêt de bus «Chemin de la Douane» en «Laconnex-Les Clos». La Mairie renvoie rapidement une lettre stipulant que «la Commune s’oppose à ce changement». Elle demande instamment que l’arrêt maintienne son ancienne appellation en arguant que «tout le monde connaît le chemin de la douane alors que la mention «Les Clos» ne veut absolument rien dire».

Ce n’est qu’après avoir répondu que le Conseil administratif se rend compte que le nom de l’arrêt de bus a été changé dix mois auparavant. «Il faut qu’on nous explique à quoi ça rime de demander un avis si la modification a déjà eu lieu», s’interroge le maire Hubert Dethurens.

Trois cents arrêts

Cette question, des dizaines de maires se la sont posée. Les courriers envoyés par l’OFT concernent les noms de près de 300 arrêts sur le territoire genevois. Et tous ont déjà été modifiés. Certains depuis quatre ans déjà.

L’explication de ce chaos se trouve dans un changement de législation intervenu en 2008 et dont les TPG n’ont eu connaissance qu’au mois de mars de cette année!

«Auparavant, les TPG, en accord avec les autorités genevoises, pouvaient changer les noms de leur propre gré, indique Olivia Ebinger, chargée de communication à l’OFT. Depuis l’entrée en vigueur, en 2008, de la nouvelle ordonnance fédérale sur les noms géographiques, les TPG doivent nous demander une autorisation afin de modifier ces appellations. Nous leur répondons après avoir consulté les communes concernées. Dans ce cas, les TPG ne nous ont rien demandé depuis 2008. Ils se sont rendu compte de cette erreur cette année et nous ont donc transmis la liste des arrêts modifiés depuis quatre ans. Nous avons donc dû écrire à toutes ces communes a posteriori.»

Synchronisation nationale

Si les TPG reconnaissent le problème, ils précisent que certains noms ont simplement subi une correction de par le fait qu’ils étaient mal répertoriés (ou orthographiés) dans la liste de l’OFT. A titre d’exemple, ils citent l’arrêt «Carouge». «L’OFT avait répertorié cet arrêt sous le nom «Carouge/Rondeau», explique Isabel Pereira, attachée de presse aux TPG. Or, l’arrêt s’est toujours appelé «Carouge». Le terme «Rondeau» avait été ajouté par l’OFT certainement pour préciser le lieu. Malheureusement, constatant ce changement dans sa base de données, l’Office fédéral a écrit à la Commune pour lui demander son aval alors qu’aucun changement de nom n’a été fait à cet arrêt.»

Si tout va bien, les fichiers de l’OFT et des TPG devraient enfin être synchronisés d’ici peu. Une mise à jour essentielle à l’utilisation optimale des programmes de recherche d’itinéraire sur le territoire suisse (des CFF par exemple). Reste maintenant à s’entendre avec les communes qui s’opposent à ces changements de noms déjà effectués (elles n’ont pas encore toutes répondu). (TDG)

Créé: 01.10.2012, 08h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

9 Commentaires

Stéphane Golay

01.10.2012, 09:00 Heures
Signaler un abus 49 Recommandation 6

Et ils s'imaginent que l'on va croire les explications des TPG !Qu'ils s'occupent de choses importantes, comme remettre une 12bis entre Moillesullaz et Carouge dans les deux sens par la Coulouvrenière, et la Gare de Genève-Cornavin (Gare Coutance, Corraterie dans l'autre sens)! La population genevoise qui paie tout ce bazard sera reconnaissante ! Répondre


JG Perret

01.10.2012, 12:12 Heures
Signaler un abus 21 Recommandation 1

Il faut bien montrer que "ça travaille dur" aux TPG (et justifier les salaires de certains bureaucrates), les choses changent, elles évoluent. Pas dans le bon sens, mais cela est un problème secondaire pour eux, apparement. Répondre



Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11