Le Muséum souffle les 20 bougies de la première exoplanète

ExpositionLa nouvelle exposition a été inaugurée ce samedi en présence des astronomes Michel Mayor et Didier Queloz.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a vingt ans, deux astrophysiciens genevois jetaient un pavé dans la mare de l'astronomie mondiale. En 1995, Michel Mayor et Didier Queloz ont en effet découvert la première exoplanète, c'est-à-dire une planète située hors de notre système solaire, chose pensée impossible jusque dans les années 40.

Pour célébrer cet anniversaire, le Muséum d'histoire naturelle de Genève a inauguré ce samedi soir sa nouvelle exposition "Exoplanètes", qui dure jusqu'au 4 avril 2016. Les deux astronomes étaient présents pour une visite guidée en compagnie du maire de Genève Sami Kanaan, du futur recteur de l'Université Yves Flückiger et du commissaire et instigateur de l'exposition, Pierre-Yves Frei.

"La recherche sur les exoplanètes est devenu un domaine majeur de l'astronomie, alors qu'il était quasiment inexistant au siècle dernier. Aujourd'hui, des milliers de scientifiques travaillent là-dessus", explique Michel Mayor devant le mur représentant toutes les exoplanètes découvertes en vingt ans, soit près de 2000. " Bien sûr, l'enjeu pour le grand public est la question de savoir s'il y a de la vie ailleurs dans l'univers, même si elle se limite peut-être à une bactérie."

L'ambition de l'exposition est d'expliquer ce que sont les exoplanètes, ces objets si distants de la Terre qu'on ne peut pas les voir directement mais seulement déduire leur existence de l'observation de leurs étoiles. S'étalant sur quatre étages et plus de 1000 mètres carrés, c'est la plus grande exposition temporaire jamais réalisée au Muséum. Elle mêle vulgarisation scientifique et représentations visuelles et artistiques, avec notamment des affiches de science-fiction fournies par la Maison d'Ailleurs d'Yverdon. (TDG)

Créé: 21.03.2015, 20h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le gel dévaste les vignobles valaisans
Plus...