Message de Fabrice A. à la justice genevoise: «Je vous ai bien eus»

Meurtre d’AdelineFabrice A. a été arrêté par la police alors qu'il se trouvait près de la frontière germano-polonaise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fabrice Anthamatten a été arrêté près la frontière germano-polonaise dimanche après-midi vers 15h45. La Tribune de Genève a été le premier média à annoncer la nouvelle qu'un communiqué du Ministère public genevois a confirmée peu après.

Des informations recueillies par la brigade criminelle de la police judiciaire ont permis l’interpellation de Fabrice A. à Kolbaskowo, localité polonaise près de la frontière allemande, à quelque 150 km au nord-est de Berlin.

«La police polonaise a mené une opération à la suite d'informations permettant de localiser l'assassin présumé d'une sociothérapeute de la Pâquerette à Genève. Le suspect, activement recherché dans le cadre d'un mandat d'arrêt international, a été arrêté à la frontière germano-polonaise», écrit le Ministère public.

Le détenu était activement recherché depuis que le corps d’Adeline a été retrouvé vendredi dans un bois, à Bellevue (GE).

Le suspect a été interpellé alors qu'il roulait au volant d'une Citroën, un Berlingo blanc dans lequel il circulait jeudi déjà, nous informe le pouvoir judiciaire. Les autorités judiciaires et policières allemandes ont même ajouté que l’arme présumée du crime a été retrouvée dans la voiture du suspect.

Une demande d'extradition sera adressée sans délai aux autorités judiciaires compétentes.

«Il a réussi à berner les juges»

Le juge genevois Vincent Fournier n’a jamais cru à la sincérité de cet homme. En 2000, à l’époque où Fabrice Anthamatten a été jugé pour la première fois à Genève, il était procureur à son procès. Le magistrat se dit aujourd’hui très affecté par la mort d’Adeline: «J’avais renvoyé Fabrice A. en jugement pour viol avec l’aggravante de la cruauté, explique-t-il. La Cour correctionnelle l’avait condamné à 18 mois de prison avec sursis pour viol simple. J’ai le souvenir de quelqu’un qui pouvait facilement donner le change, d’un manipulateur qui avait réussi à berner les juges. Je me souviens encore de ce chemin isolé derrière la piste de l’aéroport où il avait traîné sa première victime. Je crois qu’il a fait de même avec la deuxième. A mes yeux, il y avait un saut important entre la gravité des faits, la banalisation de ces faits par l’accusé et la sanction finale.

«Il faut trouver l’énergie»

Je me suis pourvu en cassation, je me suis battu pour que le viol avec cruauté soit reconnu. Finalement, Fabrice A. a été condamné à une peine ferme de cinq ans. Mais entre-temps, alors qu’il était libre, il a récidivé et a pris la fuite. Lors de son deuxième procès, le banc des accusés était vide.

J’étais heureux d’avoir pris la décision d’aller en cassation. J’étais en paix avec moi-même. Davantage encore aujourd’hui au vu de cette tragédie. Comme magistrats, nous sommes parfois surchargés, nous pouvons avoir la tentation de renoncer, de nous dire que, finalement, la Cour a tranché. Des événements pareils montrent qu’il faut suivre son intime conviction et trouver l’énergie de défendre ses positions jusqu’au bout.

»Je ne veux pas entrer dans les détails, mais je peux vous dire qu’après son premier jugement alors qu’il était libre, Fabrice A. a trouvé le moyen de me faire comprendre qu’il nous avait bien eus. C’était extrêmement troublant car j’ai eu affaire à beaucoup de prévenus depuis 14 ans que je suis magistrat et ça ne m’est plus jamais arrivé.» (TDG)

(Créé: 15.09.2013, 17h59)

Mots-clés

Articles en relation

Fabrice A. allait-il retrouver une ancienne thérapeute en Pologne?

Meurtre d'Adeline L'extradition du criminel présumer pourrait prendre trois à quatre mois. A Genève deux cents personnes ont manifesté en silence. L'UDC et le MCG dénoncent la désignation de Bernard Ziegler comme enquêteur. Plus...

Une ex de Fabrice A: «Il m'a menacée avec un couteau»

Meurtre d'Adeline Une ex-compagne de l'homme suspecté du meurtre d'Adeline témoigne dans 20 Minuten. Elle a mis fin à sa relation lorsque Fabrice a réellement porté la lame d'un couteau près de sa gorge. Plus...

«Ce qui s’est passé par la suite n’était pas écrit sur son front!»

Le passé du détenu en fuite Fabrice Anthamatten a eu affaire avec la justice suisse dès 2000 Plus...

«La Pâquerette», une communauté thérapeutique en milieu carcéral

Mort d'Adeline Fabrice A., 39 ans, condamné pour viol, était détenu au centre de sociothérapie «La Pâquerette» installé sur un étage de la prison de Champ-Dollon. Plus...

Commission d'enquête de la Pâquerette: UDC et MCG crient au scandale

Meurtre d'Adeline Les deux partis s'offusquent de la nomination de l'ancien conseiller d'Etat Me Bernard Ziegler, à la tête de la commission d'enquête. Plus...

Liens

Publicité