Loyer abusif aux Pâquis: une régie se dérobe

prostitutionUne régie qui avait demandé 36000 francs de caution à une prostituée rompt son contrat avec le propriétaire du trois pièces.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une prostituée des Pâquis s'est vue demander par la régie Grange une caution de 36 000 francs pour un appartement de trois pièces. L'équivalent de six mois de loyer. Pour Christian Dandrès, avocat de l'Asloca, cité par le Matin du jour, «Avoir osé demander une telle somme est clairement illégal».

«C'est le propriétaire qui nous a demandé de mettre en place de telles conditions» se défend Daniel Ferrier, le directeur de la régie. Il ajoute que le montant de 36 000 francs a été remboursé à la locataire lors de la résiliation du bail. De son côté le propriétaire affirme être dans son bon droit considérant qu'il s'agit d'un bail commercial. Jeudi, la régie Grange a décidé de rompre son contrat avec lui. L'affaire pourrait se terminer devant les tribunaux.

(TDG)

Créé: 01.03.2013, 11h55

Articles en relation

Les prostituées des Pâquis victimes de loyers abusifs

Logement Rémy Pagani et l'association Aspasie dénoncent 200 cas d'usure au procureur général. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.