La Une | Samedi 1 novembre 2014 | Dernière mise à jour 11:33
Horlogerie

La liquidation du Groupe Franck Muller à Genève annoncée à tort

Par Aymeric Dejardin. Mis à jour le 08.08.2012

Les documents concernant la dissolution de la branche jurassienne du groupe horloger ont été déposés par erreur au Registre du commerce genevois.

1/2 L'annonce de dissolution du Groupe Franck Müller à Genève parue dans la FAO du 3 août 2012
ADV

   

Partager & Commenter

Mots-clés

Inquiétudes au coeur des fériés horlogers. Le 3 août dernier, on apprenait dans la Feuille d'Avis Officielle (FAO) la dissolution du Groupe Franck Muller à Genève. Sur décision de l'assemblée générale datant du 29 juin 2012, la société est liquidée et ses administrateurs, Patrick Bittel et Vartan Sirmakes, voient leurs pouvoirs radiés.

Heureusement, plus de peur que de mal. Selon nos informations, il s'agit en fait d'une erreur «administrative». La dissolution concerne en réalité les activités jurassiennes de la marque horlogère, soit la société Groupe Franck Muller (Jura) S.A., située aux Bois. Le site genevois, qui emploie environ 250 personnes, n'est donc pas touché.

«Les documents de liquidation du Groupe Franck Muller ont été déposés par erreur auprès de nos services au lieu d'être envoyés au Registre de commerce du Canton du Jura», confirme Fabienne Lefeaux Rodriguez, substitut du Registe du commerce du Canton de Genève. Et de préciser dans la foulée: «L'information erronée a été publiée le 6 juillet dernier dans la Feuille Officielle Suisse du Commerce (FOSC) avant d'être corrigée le 16 juillet.»

L'information parue vendredi dernier dans la FAO serait donc une reprise tardive de celle publiée début juillet dans la FOSC.

Une centaine d'emplois menacés dans le Jura

La nouvelle aurait pu faire craindre le pire aux employés de Watchland qui, il y a trois ans, avaient vu leurs effectifs diminuer après le licenciements de 200 personnes sur les 428 alors actives à Genève et dans le canton de Vaud. Une mesure que le groupe avait à l'époque justifiée par une très importante baisse des commandes.

En revanche, l'annonce de la liquidation de la filiale jurassienne est une surprise pour la branche locale du syndicat Unia. «Nous l'avons appris ce matin suite à cette erreur de la FAO genevoise», confirme Pierluigi Fedele, secrétaire régional d'Unia Transjurane. La fermeture de Groupe Franck Muller (Jura) SA pourrait entraîner la suppression d'une centaine de postes de travail.

Une fermeture en 2010 et une revente avant l'été

«Franck Muller avait déjà fermé une usine à Lajoux en 2010 et vient d'en revendre une autre juste avant l'été», explique le secrétaire régional d'Unia.

En octobre 2010, l'ensemble du personnel de la société Pignons Juracie, implantée à Lajoux (JU) et spécialisée dans les rouages et pignons, avait été licencié avec effet immédiat. Une quinzaine de postes avait ainsi été biffés. Le groupe horloger genevois invoquait alors des raisons économiques.

Plus récemment, Poly-Indus, une autre structure détenue par le Groupe Franck Muller et spécialisée dans le polissage, aurait été revendue à un groupe jurassien. «Dans ce cas, il n'y a pas eu de licenciements, précise Pierluigi Fedele. Tous les employés ont été repris par le nouveau propriétaire.»

Pour le syndicaliste, il ne fait guère de doute que l'horloger genevois a décidé de quitter la région.

On devrait en savoir plus au terme des vacances horlogères, le 13 août prochain. (TDG)

Créé: 08.08.2012, 15h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

L'actualité croquée par Herrmann

Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11