La Une | Mercredi 1 octobre 2014 | Dernière mise à jour 17:28
Aménagement

Une initiative est lancée pour agrandir Cornavin en souterrain

Par Christian Bernet. Mis à jour le 09.04.2013 22 Commentaires

Le Collectif 500 refuse que l’on rase le bas des Grottes. Il veut un débat démocratique pour défendre sa variante.


Le collectif 500 avait manifesté sur les quais en décembre 2012.


Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les Genevois voteront peut-être sur l’extension de la gare Cornavin. Le Collectif 500 a annoncé ce matin le lancement d’une initiative en faveur de la variante en souterrain. «L’agrandissement de la gare ne doit pas être qu’un choix de techniciens, nous voulons apporter la voix des citoyens», indique Morten Gisselbaek.

Composé d’habitants des Grottes, le Collectif 500 s’oppose à la variante des CFF qui consiste à ajouter deux quais derrière la gare, ce qui impliquerait la destruction d’environ 350 logements dans le bas du quartier des Grottes.

Actuellement, ces deux variantes font l’objet d’une étude comparative, pilotée par les CFF, l’Etat et la Ville de Genève. Mais les dés sont pipés, estiment les initiants. «Nous avons été écartés du processus de mise en place de cette expertise alors que c’est notre variante que l’on étudie, dénonce Morton Gisselbaek. Par ailleurs, nous ne voulons pas que quelques ingénieurs décident du sort de la gare de Genève et des quartiers avoisinants.»

La variante sera choisie cet été sur la base de l’étude comparative. Les initiants espèrent donc faire pression, en récoltant les 10 000 signatures requises d’ici l’été.

Le calendrier choisi par les initiants a été critiqué par certains parlementaires fédéraux, qui craignent que l’initiative n’affaiblisse la position de Genève. Le Conseil national doit encore voter un paquet de six milliards de francs en faveur du rail, dans lequel figure l’extension de Cornavin. «Les contacts que nous avons à Berne nous ont convaincus que ces craintes sont infondées, rétorque Katia Horber-Papazian. Le paquet sera sans doute accepté par le Conseil national.»

Quant aux coûts des deux variantes, ils sont plus ou moins identiques, assurent les initiants. «Les deux variantes coûteront environ 1,3 milliard», assure Sue Putallaz, vice-président des Verts libéraux, qui se base sur une estimation réalisée par un bureau d’ingénieurs civils.

(TDG)

Créé: 09.04.2013, 14h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

22 Commentaires

Vierotchka Hart

09.04.2013, 16:27 Heures
Signaler un abus 26 Recommandation 9

Vù le manque de logements à prix modérés à Genève, je me demande bien où les habitants des 350 logements iraient habiter si cette partie des Grottes serait razée. Je n'ai rien vù à ce sujet. Répondre


Zora Masé

09.04.2013, 15:38 Heures
Signaler un abus 24 Recommandation 9

Oui à un métro. Répondre



Sondage

La loi va exiger un vin genevois dans les bistrots et restaurants du canton...




Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11