Informatique défaillante à l'Office des faillites

PannesL'Office des faillites serait victime de pannes à répétition. Un élu dénonce.

Photo d'illustration. Image: Vincent Calmel

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Malgré le crédit de 5,4 millions voté par le Grand Conseil en 2008 en faveur de modifications dans l'informatique de l'Office des faillites (OF), le système n'est toujours pas opérationnel. L'information, révélée par 20 minutes ne fait pas rire le député UDC Christo Ivanov: «Il y a de quoi s'inquiéter si ce service ne parvient pas à récupérer l'argent de ceux qui doivent rembourser leurs dettes.» L'élu au Grand Conseil a par ailleurs déposé cinq questions au Conseil d'Etat concernant le problème. «Le soucis est à l'input. Lors d'auditions, il est impossible de faire des sauvegardes, car le système est centralisé. Il faudrait songer à indemniser les personnes convoquées à l'Office. Les collaborateurs également n'en peuvent plus.»

Les dysfonctionnement concerneraient notamment les sauvegardes, impossibles à réaliser. L'administration chargée de ce service reconnaît quelques retards mais précise que le système est opérationnel depuis juin 2013. (TDG)

(Créé: 21.10.2013, 10h06)

Les cinq questions du député

1. Pourquoi les systèmes informatiques de l’OF ne sont-ils pas encore opérationnels ?
2. Comment ont été dépensés les crédits votés par le Grand Conseil pour refondre les systèmes informatiques de l’OF et acquérir les logiciels ?
3. Pourquoi les collaborateurs de l’OF ne peuvent-ils pas évoquer le problème des systèmes informatiques inopérants ?
4. Est-il possible d’évaluer la perte de productivité et les coûts induits par l’utilisation d’un système informatique inopérant à l’OF ?
5. Quand peut-on espérer que le système informatique de l’OF soit totalement opérationnel ?

Interactif

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Selon MGR Lovay, l'homosexualité peut être guérie
Plus...