Un homme poignardé à mort par deux individus

Fait diversLe crime s’est déroulé dimanche dans un immeuble de l’avenue de la Roseraie. Une rumeur inquiète a dans un premier temps rattrapé le voisinage. Les auteurs, eux, ont été interpellés.

L’immeuble est situé à l’avenue de la Roseraie.

L’immeuble est situé à l’avenue de la Roseraie. Image: MAURANE DI MATTEO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les habitants du quartier ont l’habitude de voir les ambulances débouler du quai Capo-d’Istria et remonter l’avenue de la Roseraie. Ordinaire, ce trafic d’urgence quand on habite non loin de l’Hôpital cantonal. Sauf que ce dimanche, en fin de matinée, les véhicules de secours qui arrivent des bords de l’Arve s’arrêtent tous au pied du même immeuble. Construction assez récente, cinq étages, trois allées donnant sur un large trottoir.

Les feux bleus en profitent et s’encolonnent sous les fenêtres et les balcons. «Nous avons assisté sans comprendre au défilé de plusieurs services», expliquait un couple présent au moment des faits. Des policiers en nombre, des ambulanciers grimpant quatre à quatre les marches en pierre menant jusqu’à l’entrée, bientôt rejoints par le médecin du SMUR.

«Puis, un peu plus tard, l’autoéchelle des pompiers est arrivée, ajoute une voisine également présente dimanche à la mi-journée. Elle s’est déployée contre la façade, se positionnant à la hauteur du 4e étage. On a pensé qu’il s’agissait d’un sauvetage sanitaire. Mais personne n’a été emmené dans la nacelle et les pompiers sont repartis à vide. Quand j’ai reconnu le fourgon banalisé des pompes funèbres, j’ai compris que quelque chose de grave s’était passé.»

Mais quoi? Aucune information ne filtre. Scène de crime bien gardée. Les derniers inspecteurs quittent les lieux après 16 h. Dans l’immeuble, la version qui l’emporte dans un premier temps est celle d’un fils qui tue sa mère. «Il habite l’appartement concerné. Nous l’avons vu ressortir menotté entre deux policiers. Il présente des troubles du comportement, arpente les caves sans raison, parle aux murs et soliloque sous sa capuche», souligne une habitante d’une voix ferme.

Le communiqué du Ministère public, envoyé ce lundi aux rédactions, fait taire la rumeur inquiète du voisinage. Ainsi apprend-on que le jeune locataire en question, «en retournant dans son appartement dimanche vers midi, s’est trouvé en présence d’un homme grièvement blessé, ayant reçu plusieurs coups de couteau. La victime est décédée sur place.»

Une enquête pour homicide a aussitôt été ouverte. «Les premiers éléments recueillis montrent que ces deux personnes seraient sorties la nuit précédente en compagnie de deux autres individus, avant de se rendre tous ensemble, au petit matin, au domicile de l’un d’eux, avenue de la Roseraie. Après s’être absenté et avoir laissé les trois individus chez lui, le locataire de l’appartement a retrouvé la victime seule et gravement blessée à l’arme blanche. Les auteurs présumés avaient pris la fuite. Ils ont pu être rapidement identifiés et arrêtés dans l’après-midi.»

Et le Ministère public de conclure: «Il ressort des investigations qu’une bagarre aurait éclaté entre la victime et les deux prévenus.» Pour quelle raison? On l’ignore. Le mobile de ce crime est pour l’heure inconnu. On connaît en revanche l’âge et la nationalité des personnes impliquées. L’homme qui est mort est né en 1994 et d’origine colombienne. L’un des prévenus a la même nationalité, le deuxième est originaire du Venezuela. Ils sont proches en âge.

Quant au jeune locataire, mis hors de cause, il est d’origine turque. Toujours selon une source proche de l’enquête, les protagonistes ne se connaissaient pas avant cette soirée qui s’est terminée dans un bain de sang. Aucun d’entre eux n’était à ce jour connu des services de police. C’est le troisième homicide depuis le début de l’année sur le territoire genevois. (TDG)

Créé: 17.07.2017, 19h50

Articles en relation

Meurtre d'Onex: le suspect raconte son crime

Genève Rebondissement dans la disparition d’une retraitée en 2015. Le suspect arrêté à l’époque est passé aux aveux Plus...

Meurtre d’Onex: il aurait tué une retraitée pour une «touchette» sur sa voiture

Justice Le prévenu a dit s’être disputé avec l’aînée dont le cadavre a été retrouvé lundi. Plus...

Drame à Meyrin: un jeune automobiliste est prévenu d’assassinat

Police Un conducteur a foncé avec sa voiture sur un homme, jeudi vers minuit. Ce dernier est décédé ce vendredi aux Urgences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.