Les Grottes combattent le froid et la grisaille à la mode scandinave

Festivités Jacuzzi géant, ski de fond et parodies d’ABBA: samedi, pour ses 20 ans, l’association Pré en bulle a fait dans la fiesta nordique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nous sommes samedi soir, il fait un froid de canard à ne pas pointer le bout de son nez dehors. Pourtant, à la place des Grottes, un public jovial se trémousse sur des airs disco. Quelques intrépides traversent même la place cul nu pour aller se jeter dans l’eau glaciale de la fontaine!

Qu’on se rassure, ces personnes n’ont pas succombé à une crise d’hystérie collective: elles participent simplement à la fête un rien burlesque «Hyggelig, l’instant nordique», organisée par l’association Pré en bulle. Celle-ci a décidé de célébrer ses 20 ans à la mode scandinave. Et apparemment, une chose qu’on peut apprendre des peuples du nord de l’Europe, c’est à ne pas se laisser abattre par le frimas hivernal. Une foule clairsemée a ainsi bravé le thermomètre pour venir prendre une bonne leçon de «hygge», le bien-être à la sauce danoise.

A poil dans le froid

Plusieurs remèdes contre le froid sont proposés. Le plus efficace semble être le jacuzzi géant installé sur la place depuis le début de l’après-midi. C’est en tout cas le moyen le plus agréable de se réchauffer, à en croire les mines relaxées, voire somnolentes, des baigneurs qui se prélassent dans ces vapeurs.

D’autres ont opté pour le sauna mobile. Une douzaine de personnes s’entassent dans cette cahute ovoïde en bois. Et par intermittence, un corps fumant s’en extrait, sa nudité – intégrale pour les moins timorés – contrastant avec les parkas et les anoraks qui habillent la plupart des fêtards présents. Les plus téméraires risquent même un saut rafraîchissant dans la fontaine.

Pour se prémunir de l’hypothermie, on peut encore prendre l’option sportive, chausser les skis de fond mis à disposition et, après avoir posé pour une photo souvenir sur fond de sapins en carton et de fausse neige, suivre les traces blanches qui font le tour de la place. Une solution qui a la faveur des plus jeunes, lesquels fendent la foule, dossard numéroté sur les épaules, en raclant le bitume de leurs lattes. «Ne te casse pas le bras, ni la jambe!» recommande une mère à son fils, qui s’élance vaillamment sur ses skis. Et le public d’encourager le petit sportif: «Allez le 47!»

Perruques blondes et disco

Ceux que ces distractions ne tentent pas, se réchauffent aux rythmes entraînants d’ABBA, repris en choeur par les quatre équipes arborant perruques blondes, strass et lunettes de soleil, qui s’affrontent dans un concours de parodies du groupe disco suédois. Rien de tel que la danse, et le rire, pour se réchauffer l’âme et le corps! A part, peut-être, un verre d’aquavit (eau-de-vie scandinave) englouti au bar bien nommé Valhalla, le paradis viking. «Ça change des animations de Noël classiques», lance un spectateur rigolard. C’est sûr, on ne s’ennuie pas dans l’hiver scandinave.

(TDG)

Créé: 18.12.2016, 18h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...