La Ville interdit les grillades «sauvages» dans les parcs

LoisirsFini les grils privés. La Ville met en place six espaces réservés aux barbecues dans les parcs municipaux.

Image: Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elles ont connu un succès fulgurant ces dernières années, mais elles ne passeront pas l’été: depuis ce mois de juin, les grillades «sauvages» sont bannies de la ville de Genève. Un nouveau règlement des parcs et promenades, approuvé par le Conseil administratif, vient d’entrer en vigueur. Il interdit aux pique-niqueurs de faire des feux dans les parcs municipaux, sauf dans les zones réservées à cet effet – c’est le seul changement majeur du texte. Le précédant règlement se contentait d’interdire les dommages faits aux pelouses, ce qui rendait difficile la tâche d’attraper les déprédateurs en flagrant délit, et donc de les sanctionner.

«Un véritable phénomène»

Guillaume Barazzone, magistrat en charge du Département de l’environnement et de la sécurité, avance deux raisons à cette nouvelle interdiction: «De nombreux dégâts ont régulièrement été constatés ces dernières années. Retaper une pelouse brûlée, qui met plusieurs semaines à se régénérer, coûte cher. Et ces grils improvisés importunent beaucoup de monde. Chaque année, nous recevons des dizaines et des dizaines de lettres de riverains ou d’usagers de parcs qui s’en plaignent, notamment pour la santé des enfants.»

Le nouveau maire de Genève note que l’on est passé, en environ cinq ans, avec une fulgurance ces dernières années, de quelques grillades à un «véritable phénomène», dû notamment à l’émergence des grils portables et jetables. Il dédramatise aussi ce qui pourrait passer pour une énième restriction des libertés. «Auparavant, les gens ne faisaient pas de feux. On recadre juste un peu un phénomène nouveau. Et pour rappel, il y a vingt ans, on n’avait pas le droit de marcher sur les pelouses. Nous n’en sommes pas là!» Seul Vessy échappe à la mesure, car les saucisses y grillent de longue date, et le lieu, plus sauvage, est dépourvu d’habitations alentour.

Le jeu du partage

Pour adoucir ce règlement, la Municipalité a installé vingt-cinq grils fixes à charbon dans six de ses espaces verts – au Bois de la Bâtie, sur le sentier du Promeneur-Solitaire ainsi que dans les parcs de la Perle du Lac, des Franchises, La Grange et Trembley. Le choix des sites a été déterminé en fonction de la fréquence des grillades «sauvages» lors des précédentes années, puis confirmé à la suite d’un projet pilote lancé l’an dernier. La Ville a renoncé au parc Bertrand, en raison de la proximité des immeubles alentour, et a ajouté deux sites, ceux des Franchises et du Promeneur-Solitaire. «Nous avons constaté chez les gens une tendance à s’accaparer ces grils. Nous avons donc augmenté leur nombre», précise Cédric Waelti, porte-parole du Département de l’environnement. Ce nombre suffira-t-il? «La demande est forte, c’est vrai, mais il faut aussi que les gens jouent le jeu du partage, c’est-à-dire qu’ils laissent la place une fois qu’ils ont fini de griller. Cela dit, on peut imaginer, par la suite, étendre cette offre à d’autres parcs.»

Quant aux adeptes de barbecues sauvages, ils risquent une contravention, qui pourra s’élever à plusieurs centaines de francs. (TDG)

Créé: 15.06.2016, 11h26

Sondage

La Ville interdit les grillades «sauvages» dans ses parcs, une bonne chose?

Oui

 
70.9%

Non

 
26.4%

Je n'ai pas d'avis

 
2.8%

1647 votes au total


Les règlements diffèrent d’une ville à l’autre

Qu’en est-il dans les autres villes de Suisse? A Lausanne, la situation est la même qu’ici: les grils jetables sont interdits et les pique-niqueurs priés d’utiliser les treize barbecues collectifs. Les grils portables d’une hauteur suffisante sont autorisés en un lieu au bord du lac. Si Zurich a installé six plaques électriques sur deux sites, elle autorise les grils privés quand la hauteur des pieds atteint 30?centimètres. En plus des barbecues installés par ses soins, Neuchâtel autorise les grils personnels si les lieux sont rendus en bon état.

Et ailleurs à Genève? A Versoix, la règle est la même qu’en Ville; des grils sont installés sur la plage de Port-Choiseul et à la cabane des Bûcherons. Dans les parcs d’Onex, ce type d’installation n’existe pas, hormis sur le terrain des Evaux. A Vernier, personne n’a pu dire si les grillades sont autorisées hors des zones prévues à cet effet. Un certain flou règne aussi à Lancy. «Des grils sont à disposition dans les parcs du Gué et de Surville. Par contre, je ne peux pas vous dire si les barbecues sont tolérés ailleurs, note le magistrat Damien Bonfanti. Pour l’heure, on s’appuie sur les directives qui interdisent les feux trop près des zones forêts. Mais on étudie la possibilité de fournir aux usagers davantage de grils et d’espaces pour la pétanque, également très convoités.»

Consciente des problèmes qu’ils engendrent sur les pelouses et en termes de recyclage, la Migros a cessé la vente de grils jetables en 2013. La Coop continue à les vendre mais les a dotés de pieds de 20?centimètres de haut.

Articles en relation

Les utilisateurs de gril jetable pyromanes par négligence

Perle du Lac A la buvette du Musée des Sciences, la négligence des utilisateurs de barbecues à usage unique fait des dégâts. Plus...

Au feu! Les grils en alu brûlent les pelouses

Parcs publics Pour lutter contre les barbecues sauvages, la Ville envisage de créer des espaces grillades dans les parcs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les cent jours de Trump
Plus...