«Nous devons changer de mode de consommation»

EnvironnementLe journaliste et écrivain Hervé Kempf prédit la fin de notre mode de vie. Il donne une conférence jeudi soir.

Le journaliste et écrivain Hervé Kempf

Le journaliste et écrivain Hervé Kempf Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Chaque année, l’humanité consomme plus de ressources que la Terre ne peut en offrir tout en se régénérant. Mais pour l’écrivain et journaliste français Hervé Kempf, cette surexploitation des écosystèmes ne va pas durer. Dans son dernier livre, Fin de l’Occident, naissance du monde, ce spécialiste de l’environnement prédit que le niveau de consommation occidental va baisser et que l’écart avec les pays en développement va se réduire. Interview avant sa conférence jeudi soir à Uni Mail (lire ci-contre), organisée par l'association Noé 21 et par le Mouvement des étudiants de l'institut des sciences de l'environnement (Melise).

Hervé Kempf, vous prédisez la fin de l’Occident. La situation est-elle vraiment si grave?

La suprématie occidentale arrive à son terme. C’est une exception à l’échelle historique, liée à la grande disponibilité des ressources énergétiques dans ces pays, qui a rendu possible un haut niveau de consommation depuis deux ou trois siècles. Mais nous allons revenir à une situation que j’appelle de «grande convergence», où tous les habitants de la planète auront grosso modo la même disponibilité énergétique et donc les mêmes conditions d’existence. Ce nivellement devra se faire par le bas, car la Terre ne pourrait pas supporter le mode de consommation occidental étendu à toute la planète.

Pourtant, beaucoup rêvent d’égaler le modèle occidental. Peut-on inverser la tendance?

Il y a en effet une course, car sous d’autres latitudes, les gens se disent: «Pourquoi je vivrais moins bien que les habitants de Paris ou de Genève?» C’est à nous, en Occident, de changer notre modèle culturel de consommation et d’accepter des conditions matérielles d’existence plus basses.

Il y a un donc lien entre égalité sociale et transition écologique?

Oui. La surconsommation et le gaspillage promus par les plus riches suscitent l’envie de beaucoup, qui rêvent de les imiter. Nous devons cesser de réfléchir uniquement en termes de croissance économique et d’augmentation du produit intérieur brut, car cela a un impact écologique. (TDG)

Créé: 10.06.2015, 17h26

Articles en relation

L’Allondon a été polluée près d’un site du CERN

Environnement Les pêcheurs soupçonnent l’institution, qui n’y serait apparemment pour rien. En tout cas pas cette fois… Plus...

La fin des chasses du Rhône réjouit les défenseurs de l’environnement

Ecologie La faune piscicole devrait être moins touchée grâce aux vidanges partielles. La nouvelle gestion sera bien plus coûteuse. Plus...

Obama, la fin du président écolo

Etats-Unis Le président vient d’autoriser Shell à forer dans l’océan Arctique. Tollé chez les défenseurs de l’environnement, qui se sentent trahis. Plus...

«On est sur le point de construire une production massive de biocarburants»

Transports aériens Quel est l'impact sur l'environnement des 3,3 milliards de passagers ayant transité par les airs en 2014? Entretien avec Paul Steele, en charge des affaires publiques pour l’IATA. Plus...

Quelle production laitière pour demain en Suisse?

L'invité Pour faire face à la concurrence européenne, la filière laitière doit miser sur la proximité et l'environnement selon le président de Prométerre, Yves Pellaux. Plus...

Pratique

"Fin de l'occident, naissance du monde", conférence d'Hervé Kempf, journaliste et écrivain. Jeudi 11 juin, 19 h-21 h, Uni Mail, auditoire M R280. Organisé par l'association Noé 21 et par le Mouvement des étudiants de l'institut des sciences de l'environnement (Melise).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève championne suisse des vols de voitures
Plus...