La Cicad veut plus de sécurité pour les communautés religieuses

AntisémitismeLa menace djihadiste et l’extrémisme de droite préoccupent la Cicad, qui a présenté ce jeudi son rapport annuel.

Alain Bruno Lévy (à g.), président de la Cicad, et Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de l'association, lors de la présentation du rapport annuel.

Alain Bruno Lévy (à g.), président de la Cicad, et Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de l'association, lors de la présentation du rapport annuel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La nouvelle menace djihadiste et la résurgence de l’extrémisme de droite préoccupent au plus haut point la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation, qui a présenté ce jeudi son rapport annuel 2016. Dans ce contexte, la Cicad demande davantage de soutien aux autorités pour évaluer les besoins et renforcer la sécurité de la communauté juive, mais aussi d’autres communautés religieuses.

«Le djihadisme reste notre principale préoccupation», relève Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la Cicad, s’appuyant sur l’analyse dressée en mai par le Service de renseignement de la Confédération. Et de rappeler qu’à Genève, cinq hommes ont quitté le territoire pour prendre le chemin du djihad. Deux d’entre eux sont revenus l’an passé.

«L’activité des mouvements extrémistes de droite s’est accrue en 2016 en Europe, poursuit-il. En Suisse romande, six groupes sont actifs, ont des milliers de sympathisants sur les réseaux sociaux.»

Inquiète, la communauté juive investit toujours plus dans des mesures de sécurité. «Nous avons une dizaine de bâtiments à Genève et nous consacrons entre 1 et 1,5 million de francs à la sécurité», précise Johanne Gurfinkiel. Pour la Cicad, l’accroissement de la menace nécessite d’autres moyens qu’elle ne peut assumer seule.

«Nous demandons qu’un groupe de travail soit constitué avec la Confédération, les cantons, voire les villes, pour examiner la possibilité de mettre en place un concept de sécurité pour les communautés religieuses, qui compléterait les mesures existantes, sur la base d’un financement à définir», annonce Alain Bruno Lévy, président de la Cicad. Il est question, par exemple, de la pose d’obstacles devant des édifices et de l’installation de caméras.

Depuis plus de vingt-cinq ans, la Cicad joue un rôle dans la lutte contre l’antisémitisme. Elle a recensé, selon ses calculs, 153 actes antisémites en 2016 en Suisse romande, dont un concerne une atteinte à l’intégrité d’une personne ou d’un bien. Une bonne partie de ces actes relève de la théorie du complot juif. Des propos négationnistes ont été dénoncés à une dizaine de reprises l’an passé.

«Même si l’on constate une stabilité des actes antisémites, les formes d’antisémitisme se développent avec les réseaux sociaux. Nous devons davantage faire de pédagogie», souligne encore Alain Bruno Lévy. Auprès des médias, qui laissent encore passer des commentaires problématiques entre les mailles du filet, mais aussi auprès des écoles.

(TDG)

Créé: 02.02.2017, 13h44

Articles en relation

La CICAD veut des sous publics pour protéger les synagogues

Terrorisme et djihadisme La coordination contre l'antisémitisme conteste plusieurs points du dernier rapport du Service fédéral de lutte contre le racisme. Plus...

La Cicad veillera sur le spectacle de Dieudonné

Nyon L’association qui lutte contre l’antisémitisme tiendra un stand devant le théâtre. Johanne Gurfinkiel explique pourquoi. Plus...

La Cicad invite Eric Stauffer à rencontrer un ex-déporté

Polémique Le député MCG a utilisé les notions d’«étoile jaune» et de «rafle» pour commenter un sujet franco-genevois. La Cicad réagit et lui écrit. Plus...

La police et la CICAD sur le qui-vive en attendant les fans de Dieudonné

Asu Zoa Le théâtre de Marens à Nyon accueille l'humoriste et son spectacle polémique dès ce soir. Une ambiance bon enfant règne devant l'entrée de la salle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Rapport d'experts pour le nouvel avion de combat
Plus...