Ils brûlent leurs factures dans un feu de joie

GenèveUn «bûcher des endettés» était organisé jeudi soir. Une performance entre art et provocation.

Parti du passage de la Monnaie, le cortège a rallié Plainpalais pour y brûler factures et documents en tous genres.
Vidéo: Paul Ronga

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Grand ramdam à Plainpalais, jeudi à 19 heures. Au son des tambours, une cinquantaine de personnes habillées comme pour un enterrement – c’était le dress code – s’est réunie pour brûler ses factures. Alexandre, 33 ans, jette son paquet de douloureuses mensuelles dans le brasier. Elles se consument dans une benne, sous l’œil des sapeurs-pompiers. Le total, 5628 francs, se retrouve inscrit dans un grand-livre à côté de montants impressionnants: 18 983, 11 500, 4000. Jérôme, lui, a apporté de vieux dossiers.

Organisatrice de l’événement, l’artiste Elena Montesinos tient en main une ancienne reconnaissance de dette. «Le point de départ, c’est ma participation à un festival de performances, explique-t-elle. Au lieu d’en faire une moi-même, j’ai invité la population à se faire plaisir en brûlant ses factures. On ramène ces documents à leur véritable rôle de papier combustible.»

«Symboliquement, on a envie de s’en débarrasser, relève Alain Bolle, directeur du Centre social protestant (CSP). Mais détruire des originaux, quand ils sont le dernier rappel avant la mise aux poursuites, c’est une catastrophe.»

Au côté de Caritas, le CSP offre son aide pour sortir de l’endettement. En 2015, ses 500 dossiers «dettes» ouverts totalisaient 14 millions de francs d’arriérés. Les impôts sont le premier créancier, suivis des caisses maladie, puis des crédits à la consommation, qui ne représentent qu’un dixième du total (1,4 million). L’organisation observe une augmentation régulière du nombre ces dossiers année après année.

«S’il y a un mot d’ordre, c’est: osez demander de l’aide», souligne Alain Bolle. Plus tôt une personne endettée franchit ce pas, plus les chances de succès sont élevées et le retour à l’équilibre rapide.

Le site stop-surendettement de l’Etat de Genève: http://www.stop-surendettement.ch/ (TDG)

(Créé: 16.12.2016, 09h31)

Articles en relation

Sus aux impôts qui plombent les endettés!

Témoignage Joséphine Jaques explique sa descente aux enfers. Un récit qui illustre le combat du CSP pour désamorcer le piège des impôts. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Xi Jinping en Suisse
Plus...