L’assainissement énergétique du parc immobilier coûterait 36 milliards

ETUDE En dépensant 36 milliards, Genève parviendrait à diminuer de 70% les émissions de CO2 des bâtiments.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le sauvetage de la planète n’a pas de prix, mais il a un coût. L’association Noé21 a fait réaliser une étude pour évaluer l’investissement que nécessiterait l’assainissement énergétique complet du parc immobilier genevois. Avec 36 milliards de francs, les 80?000 bâtiments du canton atteindraient le standard Minergie. Cela permettrait d’éviter les rejets dans l’atmosphère d’un million de tonnes d’émission de CO2 par an en les réduisant de 70%. En adoptant une exigence énergétique moins forte, la facture se réduirait à 21,6 milliards, mais on n’économiserait plus que 50% des émissions.

«Cette étude est un point de départ pour une réflexion sur les conditions-cadres qui permettront la réalisation des rénovations à large échelle, explique Jérôme Strobel, conseiller scientifique de Noé21. Pour l’instant, les outils à disposition sont insuffisants.» A Genève, le chauffage des bâtiments engloutit la moitié de l’énergie consommée dans le canton. C’est dans ce secteur que réside le plus grand potentiel d’économies d’énergie.

(TDG)

Créé: 19.06.2012, 15h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...