La police interroge Alain Delon dans l'affaire Warluzel

Coup de feu à La RéserveLe célèbre acteur était à Genève ce mercredi. Il a été auditionné durant trois heures dans les locaux de Carl-Vogt.

Alain Delon a été entendu pendant trois heures par la police criminelle au Boulevard Carl-Vogt. A ses côtés, les inspecteurs qui ont mené l'entretien.(Copyright Tribune de Genève)

Alain Delon a été entendu pendant trois heures par la police criminelle au Boulevard Carl-Vogt. A ses côtés, les inspecteurs qui ont mené l'entretien.(Copyright Tribune de Genève)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alain Delon, le célèbre ami de Dominique Warluzel, était ce mercredi à Genève pour être entendu par la police criminelle dans l’affaire Warluzel. Il a été interrogé à l’Hôtel de police de Carl-Vogt pendant près de trois heures par les inspecteurs de la brigade criminelle, à la veille de la reconstitution qui se tient ce jeudi à l’hôtel de la Réserve. C’est là que l’avocat star genevois avait tiré en direction de son aide-soignante.

«J’étais à la campagne quand j’ai reçu un coup de fil de la police qui voulait m’entendre avant la reconstitution. J’ai annulé tous mes rendez-vous et je suis venu ce matin à Genève pour être entendu par un enquêteur. Il m’a interrogé en détail sur ma relation avec Dominique Warluzel. Depuis quand je le connais, où nous nous sommes rencontrés... C’est un ami de très longue date. Ils voulaient tout savoir. Et bien sûr, l’officier de police m’a demandé si je savais que Dominique Warluzel possédait une arme à feu. J’ai répondu que je l’ignorais totalement, comme je vous l’avais d’ailleurs déjà dit lors de notre entretien téléphonique peu après les faits.» (Lire: «Nous n’avons jamais parlé d’armes»)

Alain Delon ne cache pas qu’il a témoigné favorablement au sujet de son ami Warluzel : « Je ferai tout ce que je peux pour l’aider. Une fois que les autorités auront effectué la reconstitution ce jeudi, je pourrai enfin le voir. Jusqu’ici cela m’était interdit. Après sa sortie de l’unité carcérale de l’hôpital (le vendredi 26 février), Dominique m’avait appelé. J’ai alors été contacté par le procureur qui m’a signifié que j’avais interdiction de lui parler. J’ai répondu que quand un ami m’appelle, je réponds ».

Alain Delon a également rencontré l’avocate de l’aide-soignante avant de rentrer aujourd'hui dans l’après-midi en France. Pas de doute qu’il sera très prochainement de retour à Genève pour retrouver son ami Dominique Warluzel qu’il a continué de voir régulièrement et qu’il soutient depuis l’AVC qui a terrassé l'avocat genevois le 1er janvier 2013. (TDG)

(Créé: 02.03.2016, 17h30)

Articles en relation

Affaire Warluzel: la reconstitution du drame aura lieu jeudi

Coup de feu à La Réserve Selon Me Jacques Barillon, après cet acte d’instruction, Alain Delon pourra rendre visite à son ami. Plus...

Jacques Barillon: «Dominique Warluzel est un homme libre!»

Coup de feu à la Réserve Le célèbre avocat est en liberté provisoire à l'issue de l'audience au cours de laquelle le procureur l'a confronté avec l'aide-soignant qu'il aurait rudoyé. Plus...

Le chauffeur ignorait qu'il livrait une arme à Dominique Warluzel

Coup de feu à La Réserve Poursuivi pour avoir transporté le revolver avec lequel l'avocat a tiré vers son aide-soignante, il est interrogé par la police. Plus...

La clinique La Colline n'accueillera pas Warluzel

Coup de feu à La Réserve Selon Me Barillon, l'établissement explique ce revirement par l'incident survenu entre l'avocat détenu et l'aide soignant du quartier carcéral des HUG. Plus...

Liberté provisoire pour Dominique Warluzel

Coup de feu à La Réserve Malgré le préavis négatif du procureur, le tribunal a accepté de libérer l'ex-ténor du Barreau contre une caution de 200 000 francs. Plus...

Publicité

Caricatures

Trois ans ferme pour Cahuzac
Plus...