Des activistes réclament l’abolition de la viande

ManifestationPendant une heure, ce samedi après-midi, ils ont fait le décompte public du nombre d’animaux tués dans le monde en 60 minutes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur le pavé de la place du Molard. Une quinzaine de personnes manient les chiffres sur des panneaux bien visibles. Ils ne sont pas là pour donner l’heure locale en temps réel mais pour faire le décompte «alarmant» du nombre d’animaux tués en 60 minutes à travers le monde. Cette action s’inscrit dans le cadre de la semaine mondiale pour l’abolition de la viande.

Il faut aimer les additions. Elles donnent le vertige. Ainsi, chaque minute, 121 766 vertébrés terrestres passent de vie à trépas. Naturellement? Non, négociés par la main de l’homme, responsable de ce «génocide des animaux» à l’échelon planétaire.

«Son ampleur est dissimulée», déclare Véronique, l’une des participantes, présente ce samedi après-midi au centre-ville. Elle ajoute: «Notre action dans l’espace public vise à sensibiliser les gens. Face en particulier à ce travestissement sémantique qui fait que l’on ne dira jamais que l’on mange un cadavre de bœuf mais plutôt une bavette.»

Soit. L’hiver étant de retour, les citoyens de cette ville se retrouveront autour d’une fondue au fromage – c’est plus sage - pour débattre ensemble du message martelé ce jour par «l’action compteur» des manifestants alignés sous le soleil du Molard. (TDG)

Créé: 25.01.2014, 19h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mc Sorley ne sera plus que manager du GSHC
Plus...