Un projet d’envergure va changer Ferney-Voltaire

AménagementAux portes de l’aéroport, la zone d’aménagement concertée comptera des logements, des commerces, une crèche et des bureaux

A la place du rond-point qui jouxte la douane siégera la place du Jura, véritable centre névralgique de la future ZAC.

A la place du rond-point qui jouxte la douane siégera la place du Jura, véritable centre névralgique de la future ZAC. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est l’une des portes d’entrée de la France depuis la Suisse. La première vision du Pays de Gex qu’ont les visiteurs fraîchement arrivés à Cointrin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette image n’est pas flatteuse. Pour y remédier, la Communauté de communes du Pays de Gex (CCPG) et la Ville de Ferney élaborent depuis plusieurs années «un projet urbain d’envergure»: la zone d’aménagement concertée (ZAC) Ferney - Genève innovation. Elle s’étendra sur 65 hectares.

Fini le rond-point

Né du premier projet d’agglomération franco-valdo-genevois de 2007, ce dossier a été confié à la société publique locale Terrinnov. L’enquête publique prendra fin le 18 mars. Et les premiers travaux, dans le secteur de Paimboeuf, devraient débuter cette année.

«Notre ambition est de modifier l’entrée de la France depuis Genève», confirme Vincent Scattolin, président du conseil d’administration de Terrinnov. Concrètement, il s’agit de supprimer l’actuel rond-point et de transformer ce lieu de passage, de flux routiers, en un espace de rassemblement. Au cœur de la zone siégera la place du Jura. Véritable point névralgique, elle verra notamment s’intégrer le bus à haut niveau de service (BHNS) Cornavin - Ferney - Gex, voué à remplacer la ligne F.

En tout, ce sont 412 000 m2 de surface de plancher qui vont être aménagés, dont 202 000 dédiés aux logements et 195 000 aux activités. Tout autour de la future place du Jura se déploieront les différents secteurs: Très-la-Grange et ses 1700 logements; Paimbœuf comptera 850 logements ainsi que des équipements publics, dont une crèche; la Poterie sera requalifiée en pôle commercial régional; et enfin, le parc actif s’étendra sur 90 000 m2 d’activités. Sur l’ensemble de la ZAC, la CCPG annonce la création de 4500 emplois.

Telle est aussi l’ambition du projet. «Nous nous inscrivons dans la volonté de rééquilibrage de l’emploi et du logement de part et d’autre de la frontière», stipule Vincent Scattolin. L’un des enjeux clés du Grand Genève.

Cinq mille habitants de plus

Si les tenants du projet sont conscients que les discours ne suffiront pas à attirer les entreprises, ils vantent les nombreux atouts de ce secteur. «La proximité du CERN et celle de l’aéroport sont autant d’arguments. A nous de les mettre en avant afin de développer un réseau de petites et moyennes entreprises ainsi que de très petites entreprises.»

A l’horizon 2030, c’est tout un quartier, voire une ville, qui va changer de visage, avec notamment 5000 habitants supplémentaires. Une croissance conséquente puisque la population actuelle atteint 9500 personnes.

Dernier point, et non des moindres: «L’ensemble du projet s’engage dans une démarche de développement durable exemplaire», insiste Vincent Scattolin. La ZAC accueillera notamment un système de chauffage innovant, consistant à stocker la chaleur produite dans le sol afin de la réutiliser pour chauffer les logements et les équipements (lire notre édition du 23 septembre). (TDG)

(Créé: 08.03.2016, 18h58)

Mots-clés

Infobox

Un projet de 65 hectares sur les secteurs de Très-la-Grange, Paimboeuf, la Poterie.

Soit en tout 412 000 m2 de surface de plancher aménagés, dont 202 000 m2 dédiés aux logements, soit 2500 logements, dont 30% de logements sociaux. Le rythme de construction est de l’ordre de 150 logements par an.

Mais aussi 195 000 m2 dédiés aux activités (commerces, bureaux, artisanat) et 15 000 m² d’équipements publics (crèche, groupe scolaire, équipements sportifs…).

Création de 4500 emplois.

Budget d’investissements total: 200 millions d’euros. M.P.

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La police française poursuit un trafiquant en Suisse
Plus...