Un centre à Genève pour les requérants déboutés?

AsileLa Confédération étudie un projet de bâtiment à côté de l’aéroport, pouvant accueillir 250 personnes en instance de renvoi.

Le foyer des Tilleuls se trouve actuellement sur la zone dite du Bois-Brulé où le Département fédéral de justice et police ainsi que le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) ont le projet d’aménager un centre pour requérants.

Le foyer des Tilleuls se trouve actuellement sur la zone dite du Bois-Brulé où le Département fédéral de justice et police ainsi que le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) ont le projet d’aménager un centre pour requérants. Image: Illustration/M. Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Confédération cherche trois sites en Suisse romande où placer les requérants d’asile déboutés dans l’attente de leur renvoi. Un bâtiment pouvant accueillir 250 personnes sera construit à proximité de l’aéroport, sur la commune du Grand-Saconnex, a appris la RTS.

Sur la zone dite du Bois-Brûlé, le Département fédéral de justice et police ainsi que le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) ont le projet d’aménager ce centre pour requérants, ainsi qu’un bâtiment pour la police de sécurité internationale et un commissariat commun entre les différents services de police et de douane. Et ce d’ici 2019 à 2023, selon nos informations. A noter que les personnes placées dans ce centre de renvoi ne devraient pas y rester plus de 140 jours.

Le foyer des Tilleuls se trouve actuellement sur ce site et accueille 162 requérants d’asile (des familles et des personnes seules). Le projet de la Confédération vise à le remplacer par un centre de renvoi. L’Hospice général, qui s’occupe de l’hébergement des personnes migrantes à Genève, ne souhaite pas perdre son foyer. «Pour nous, il est primordial de pouvoir disposer d’un centre d’hébergement sur ce terrain tant qu’un centre de remplacement n’est pas construit ailleurs dans le canton, ce d’autant plus que nous avons déjà des centaines de personnes logées en abri PC», souligne Ariane Daniel Merkelbach, directrice de l’Aide aux migrants.

Le projet doit être étudié en commission par le Conseil municipal du Grand-Saconnex dans le courant de ce mois. «La Commune projette de conclure, avec la Confédération et le Canton, un projet de déclarations d’intention qui permet de cadrer la communication et les investissements «sociaux» de chacune des parties dans ce projet important», a indiqué l’Exécutif communal lors du Conseil municipal de décembre.

Qui sera placé dans ce centre de renvoi? Qui paiera pour sa construction? Le Département de la sécurité et de l’économie ne fait pas de commentaire et renvoie vers le Secrétariat d’Etat aux migrations, dont la porte-parole était injoignable ce jeudi. (TDG)

(Créé: 21.01.2016, 18h34)

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...