Quatre créatures socialistes sillonnent Genève

Campagne politiqueLes candidats PS au Conseil d'Etat ont accepté que leur image déformée soit affichée dans l'espace public. Troublant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après les Men in Black PDC, c’est au tour des socialistes de se démarquer dans la campagne électorale. Depuis lundi, de drôles de créatures ont envahi les TPG. Dans le bus n°5 ce matin, une moitié de Roger Deneys, placardée sur une séparation vitrée, scrute l’usager. L’œil bienveillant, certes, mais tout de même, quelle gueule! Le montage photo du Parti socialiste mélange profil et face de ses quatre candidats au Conseil d’Etat «afin de capter le regard». Troublant.

«Cette campagne amène la thématique de l’audace en politique tout en marquant les esprits avec des images originales et des écrits pertinents», défend Arnaud Moreillon, secrétaire général du Parti socialiste. Les candidats PS, en acceptant d'afficher leur image déformée dans l'espace public, prouvent ainsi cette audace recherchée, toujours selon le parti.

Quelque 500 cartons et 68 affiches format mondial sillonnent le canton. Sous les bouilles socialistes, aucun texte, hormis le slogan OSER accompagné d’un QR-Code. Une fois scanné, ce code-barres 2.0, prisé par les publicitaires pour offrir aux consommateurs infos et points bonus, affiche la définition de l'audace du candidat. Un pari osé, tant cette application reste confidentielle pour bon nombre d’électeurs. «Nous en sommes conscients, mais cela reste dans l’esprit de cette opération. Nous reviendrons à des supports plus traditionnels pour la suite de la campagne.»

Développement dans nos éditions payantes du jeudi 22 août 2013 (TDG)

(Créé: 21.08.2013, 21h06)

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne: des tentes pour les réfugiés
Plus...