Plaidoyer d’un révisionniste pour la liberté d’expression

PROCES Un blogueur antisémite conteste sa peine de quatre mois de prison ferme pour discrimination raciale et calomnie, notamment

Depuis le mois dernier, le quinquagénaire est à Champ-Dollon..

Depuis le mois dernier, le quinquagénaire est à Champ-Dollon.. Image: Christian BONZON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La liberté d’expression s’arrête là où commence l’incitation à la haine». Bruno, appelons-le ainsi, n’entend pas de cette oreille le point de vue du Ministère public plaidé hier par la procureure Nathalie Magnenat-Fuchs devant le Tribunal de police.

Depuis le mois dernier, le quinquagénaire est à Champ-Dollon, condamné par ordonnance pénale à une peine de quatre mois de prison ferme pour discrimination raciale et calomnie. Parce qu’il s’oppose à cette condamnation, il s’est retrouvé sur le banc des accusés.

Ce n’est pas la première fois que ce célibataire genevois, bénéficiaire de l’assistance sociale, se retrouve face aux juges (nos éditions du 28 juin et du 19 juillet). Journaliste autodéclaré, il publie des commentaires d’articles de presse sur son site Internet amateur. Sous une section «lobby juif», il nie régulièrement des faits historiques rattachés à l’Holocauste et profère des insultes à l’encontre des juifs et des membres de l’association juive la Cicad. Il dénonce aussi ce qu’il nomme le «Shoah business», une falsification de l’histoire dans un but financier. Le prévenu est même allé jusqu’à considérer «l’extermination des juifs comme un bienfait pour l’humanité».

Ces propos ont mené la Cicad et deux de ses membres à déposer une plainte civile pour diffamation. Puis une plainte pénale, pour calomnie. La justice lui a ordonné plusieurs fois de retirer les articles litigieux. Bruno s’y refuse.

Le regard vide et fatigué, l’homme s’est défendu ce mardi d’une voix assurée.

Son procès reprend mardi matin. En attendant la décision du juge, découvrez les plaidoiries de ce procès dans notre édition payante de demain, sur papier, iPad ou sur notre site internet.

(TDG)

Créé: 30.07.2013, 19h25

Articles en relation

Un négationniste veut la peau du juge du tribunal

Justice L’homme, qui doit être jugé le 30 juillet, voulait que le révisionniste Robert Faurisson soit entendu au procès. Refus du magistrat. Plus...

Arrêté, un négationniste écope de la prison ferme

Interpellation Condamné pour s’en être pris aux juifs et à une organisation de lutte contre l’antisémitisme, il fait appel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Macron vainqueur
Plus...