La Une | Vendredi 24 octobre 2014 | Dernière mise à jour 17:12
Politique

PME : Le PS genevois mène l'enquête

Mis à jour le 17.06.2013 16 Commentaires

Le Parti Socialiste veut se rapprocher des enjeux économiques et se focalise sur la création et la protection de l'emploi.

Geneve, le 15 novembre 2010. Uni Mail. Romain de Sainte Marie, président du parti socialiste de Genève

Geneve, le 15 novembre 2010. Uni Mail. Romain de Sainte Marie, président du parti socialiste de Genève
Image: GUIRAUD Laurent/ Edipresse

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le Parti Socialiste a présenté à la presse ce lundi 17juin ses objectifs et ses priorités pour sa future législature au Grand Conseil genevois. Le parti de gauche veut montrer qu'il n'est pas déconnecté des préoccupations économiques et que ce terrain n'est pas chasse gardée de la droite.

En mettant l'accent sur la création et la protection de l'emploi, le parti socialiste veut défendre et valoriser le secteur des petites et moyennes entreprises (PME), qui représente 80% du tissu économique du canton de Genève. Romain de Sainte Marie, Président du parti socialiste genevois, explique son initiative : «Nous avons de nombreux entrepreneurs au sein du PS genevois. Je veux solidifier le lien que nous avons avec les entreprises locales, qui font la richesse et la solidité de l'économie genevoise».

Pour ce faire, tous les candidats du PS au Grand Conseil iront, dans le cours du mois de juin, rencontrer personnellement une dizaine de Chef de PME pour leur soumettre un questionnaire. Ils récolteront ainsi notamment des informations sur leurs modes de financements, leur gestion des ressources humaines et l'encouragement à la formation continue.

La députée socialiste Anne Emery-Torracinta affirme que l'Etat doit être une aide plus active en matière de financement. «Il faut plus de moyens et les utiliser de manière plus diversifiée. Les banques ne prêtent que lorsque l'entreprise est déjà solide et les aides étatiques sont insuffisantes, comment faire pour démarrer lorsqu'on est une petite entreprise?» La maire de Genève partage cette analyse et accuse «l'idéologie libérale et le principe d'autorégulation du marché, qui est coupé de la réalité économique».

D'autres points ont été abordés tels que l'importance du développement d'une économie sociale et solidaire, au externalités positives sur la société genevoises, ainsi que la nécessité d'investir aujourd’hui dans les énergies renouvelables.

Créé: 17.06.2013, 18h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

Frédéric Bastiat

17.06.2013, 18:31 Heures
Signaler un abus 41 Recommandation 14

"Le Parti Socialiste veut se rapprocher des enjeux économiques et se focalise sur la création et la protection de l'emploi." Qu'ils commencent par arrêter de débiter autant d'âneries à la chaîne en matière d'économie, ce sera déjà un bon début. Répondre


Pascal Legendre

17.06.2013, 19:32 Heures
Signaler un abus 27 Recommandation 6

Peut-on avoir la liste de ces nombreux entrepreneurs socialistes? Répondre



Sondage

Accepteriez-vous de tester le vaccin contre Ebola?