Nucléaire iranien: les journalistes chassés du Palais des Nations

Genève internationaleDes consignes très strictes ont été édictées pour tenir les journalistes à distance.

Image: Alain Jourdan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un voile blanc jeté sur une sculpture qui orne le hall des palais de Nations depuis 1938 parce qu’on y voit le sexe d’un homme, des panneaux installés les longs des couloirs pour que les photographes ne puissent pas voir les délégations qui arrivent, des journalistes chassés de leur bureaux parce qu’ils sont trop près des fenêtres… Du jamais vu à l’ONU.

Le climat qui entoure les négociations sur le nucléaire iranien est pour le moins étrange. Pourquoi ce luxe de précautions ? Qu’est ce qui peut expliquer un tel besoin de discrétion? Qui a donné les consignes pour que les journalistes soient regroupées au CICG afin d’être tenus loin des bâtiments où se tiennent les discussions? Jamais les correspondants de presse en poste au Palais des Nations n’ont vu un tel niveau de sécurité. Les dispositions prises ce matin constituent un précédent qui va sans doute appeler un certain nombre d’explications.

Selon différentes sources concordantes, les mesures exceptionnelles qui entourent ces négociations auraient été imposées par l’Union européenne et la Suisse et non pas l’ONU. (TDG)

(Créé: 15.10.2013, 10h30)

Articles en relation

L’ONU fait recouvrir un nu avant l’arrivée de la délégation iranienne

Négociations Le bas relief du sculpteur Britannique Eric Gill qui orne l’entrée de la Salle du Conseil du Palais des Nations est masquée par une tenture blanche. Plus...

La réunion sur le nucléaire iranien a débuté à Genève

Débats L'Iran et les grandes puissances ont commencé, au Palais des Nations à Genève, les négociations sur le programme nucléaire controversé de Téhéran interrompues depuis avril dernier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grèce en défaut de paiement.
Plus...