Les fonctionnaires feront grève le 6 décembre

BUDGET La fonction publique genevoise débrayera toute la journée du 6 décembre pour protester contre l’austérité budgétaire.

Photo d'archive: manifestation des fonctionnaires en décembre 2011.

Photo d'archive: manifestation des fonctionnaires en décembre 2011. Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Cartel intersyndical de la fonction publique appelle à la mobilisation des troupes au lendemain de la présentation du budget bis 2013 du Conseil d’Etat. Pour protester contre les propositions de coupes budgétaires du Parti libéral-radical (PLR), les fonctionnaires manifesteront devant le Grand Conseil le jeudi 29 novembre. Le 6 décembre, c’est une journée entière de grève qui est au menu. Enfin, le 13 décembre, un nouveau rassemblement est convoqué devant le Parlement, qui entamera alors son débat sur le budget 2013.

Les fonctionnaires n’avaient plus organisé de journée entière de grève depuis mai 2004. Le 6 décembre, la police devrait également participer au débrayage, avec ses propres revendications.

Selon Olivier Baud, président du Cartel, tout sera fait ces quinze prochains jours pour atteindre une mobilisation massive des fonctionnaires et du secteur subventionné. Au-delà du projet de budget du Conseil d’Etat, ce sont les propositions de coupes budgétaires du PLR, du MCG et de l’UDC qui mettent en colère la fonction publique. Ses représentants craignent notamment qu’une majorité des députés suppriment l’annuité 2013, que le gouvernement propose, lui, de préserver.

(TDG)

(Créé: 22.11.2012, 12h10)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Syrie: l'EI conquiert Palmyre
Plus...