Le seul billet de banque féminin passe à la trappe

Nouveaux billetsL’artiste Sophie Taeuber-Arp s’apprête à disparaître du billet vert de 50 francs. Regrets des féministes et joli coup de Flux Laboratory.

Cynthia Odier pose avec un billet de 50 francs annulé.

Cynthia Odier pose avec un billet de 50 francs annulé. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Banque nationale suisse (BNS) va renouveler tous ses billets de banque d’ici à la fin de 2019. Premier changement, le 12 avril: le portrait de l’artiste Sophie Taeuber-Arp (1889-1943) disparaîtra des billets de 50 francs. Mais pas question de connaître, pour l’heure, le motif du futur billet; la BNS ne le révélera que le 6 avril.

Les autres coupures de la nouvelle série, dessinée par la graphiste zurichoise Manuela Pfunder, seront ensuite émises dans un intervalle de six mois à un an. Une chose est sûre: la seule femme honorée sur un billet, figure essentielle du mouvement Dada, passera donc la première à la trappe. Responsable de la promotion de l’égalité au Département de l’instruction publique, Franceline Dupenloup le regrette: «Notre pays peine à reconnaître et valoriser la contribution des femmes au patrimoine. Conséquences: les filles de nos écoles manquent de modèles féminins d’identification qui pourraient les inspirer, leur donner confiance et renforcer leurs aspirations professionnelles. Il nous faut davantage mettre en exergue l’exemple des pionnières pour susciter des vocations chez les jeunes filles.»

Plutôt que de pleurer la disparition de Sophie Taeuber-Arp, emblème du dadaïsme dont on fête les 100 ans cette année, Flux Laboratory, espace expérimental de rencontres, de performances et d’expositions, a décidé de lui dire «Au revoir» de façon plus culturelle qu’économique… en distribuant des billets verts sérieusement troués – de vrais emmentals! – de façon aléatoire et ponctuelle. Précisions de la fondatrice et dirigeante de Flux Laboratory, Cynthia Odier, ravie d’avoir convaincu la BNS de jouer le jeu: «Les coïncidences peuvent faire naître des projets poétiques: à l’occasion du 100e anniversaire du mouvement Dada, nous mettons à disposition 50 billets de 50 francs démonétisés, grâce à la complicité de la Commission des beaux-arts de la BNS. Cette institution entre ainsi dans l’histoire du dadaïsme. La BNS est Dada!» Chaque billet est remis accompagné d’un certificat d’authenticité.

Parmi les sept personnes qui ont déjà reçu ce souvenir, la maire de Genève, Esther Alder, déplore vivement que le visage de Sophie Taeuber-Arp disparaisse de nos billets de banque. Elle salue, en revanche, la volonté de l’Association Flux «de prolonger le destin de cette figure marquante des arts en distribuant ces billets de 50 francs dont le sens et le symbole dépassent aujourd’hui largement leur valeur marchande passée». Cynthia Odier abonde: «Dépourvus de leur valeur monétaire, ces 50 billets endossent alors une valeur symbolique, questionnant ainsi le prix d’une œuvre d’art.» (TDG)

Créé: 15.03.2016, 18h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Première rencontre Macron-Poutine
Plus...