Le quartier de l’Adret fait face au défi du rail

Genève570 logements seront construits le long de la gare de la Praille. Un premier concours illustre les difficultés du site.

Une image de synthèse présentant les coursives et la cour intérieure dessinés par le bureau Tribu.

Une image de synthèse présentant les coursives et la cour intérieure dessinés par le bureau Tribu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le lieu est surtout connu des amateurs de cirque. C’est ici, au bord de la gare marchande de la Praille, que le Knie débarque avec ses éléphants. Dans un avenir proche, un nouveau quartier devrait s’implanter avec, à la clé, 570 logements. Ce lundi, le Canton a présenté les résultats du concours d’architecture qui dessine le premier lot de cette opération.

Le quartier a été baptisé l’Adret Pont-Rouge. Le deuxième terme rappelle la proximité de la future gare CEVA. Quant au premier, la langue française le retient pour qualifier le versant sud d’une montagne. Ici, on donne plutôt à l’est. Mais le terme donne un vernis bucolique a des lieux qui en sont plutôt dépourvus. Au pied de la moraine du Grand-Lancy, le lieu s’étire en longueur entre le talus et les voies ferrées.

«Le site a posé de nombreuses questions aux concurrents, a rappelé l’architecte Laurent Geninasca, président du jury. La topographie des lieux, la voie de chemins de fer qui impose beaucoup de contraintes en termes de sécurité et la route du Grand-Lancy, très bruyante.» En outre, les architectes ont dû se conformer à un plan localisé de quartier très contraignant, qui avait été élaboré sans que l’on sache le type de logements qu’on allait y mettre. Résultat: la marge de manœuvre des architectes était réduite au maximum.

Pour seniors et étudiants

Ce concours a porté sur le premier lot du secteur, le plus au nord. Il prévoit la construction de quatre immeubles totalisant 200 logements et formant un grand îlot rectangulaire ouvert. Deux fondations communales de Lancy les réaliseront. On y trouvera des logements d’utilité publique (LUP) ainsi que des appartements pour les seniors et pour les jeunes. S’y ajouteront un centre médical, un foyer de jour, une crèche et un centre dit intergénérationnel.

C’est le bureau lausannois Tribu architecture qui a gagné le premier prix. Il s’est notamment attaché à imaginer la meilleure coexistence possible entre les seniors et les étudiants qui partageront le même immeuble. Les travaux de ce premier lot devraient débuter fin 2016. La livraison des appartements est prévue pour 2019.

Pas de fenêtres ouvertes

Le reste du secteur sera réalisé par étapes. Un deuxième lot fait lui aussi l’objet d’un concours. Les contraintes du site y seront encore plus fortes. En raison des convois dangereux qui transitent sur les rails, les façades des immeubles exposées aux voies auront des fenêtres, mais pas ouvrantes. Un défi de taille pour les architectes.

Cette friche ferroviaire appartenait aux CFF. Ces derniers ont décidé de construire un immense ensemble de bureaux sur l’Etoile, de quoi accueillir 5000 emplois. Peu enclins à construire du logement social, ils ont vendu les 5,6 hectares de terrains de l’Adret à l’Etat pour 33 millions de francs, auxquels s’ajoutent 15 millions pour le démontage et remontage des installations ferroviaires. La gestion du site a été confiée à la Fondation pour la promotion du logement bon marché, qui remettra une partie de ces terrains à des coopératives ou à d’autres fondations. (TDG)

Créé: 24.11.2014, 20h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un attentat à Manchester fait 22 morts
Plus...