Le jeu genevois qui séduit Apple et Disney

Appli«IDNA», un film interactif conçu à Genève, vient de décrocher un prix très en vue aux Etats-Unis. Ses créateurs ont même attiré l’attention de géants américains.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La scène suisse du jeu vidéo est en plein boom. Alors que les applications de qualité se bousculent dans les App Stores, le studio genevois apelab s’est fait remarquer aux Etats-Unis. Son film interactif «IDNA» a reçu un prix «Best in Play 2014» en marge de la Game Developers Conference (GDC) de San Francisco, le salon mondial des fabricants de jeux vidéo.

Le concept est plus proche du film immersif que d’un jeu d’adresse. Dans «IDNA», le joueur est plongé un polar futuriste en images d’animation. La tablette fonctionne comme une fenêtre sur ce monde virtuel. Il suffit de déplacer l’écran pour changer de point de vue, «tourner la tête» et explorer les lieux de l’intrigue à 360 degrés. L’histoire avance ainsi en fonction des découvertes du joueur.

Récolte de fonds

Pour Emilie Tappolet, cofondatrice d’apelab, «IDNA» réalise un rêve de cinéphile. «Vous pouvez voir ce qui se passe au-delà de limites de l’écran et influencer directement l’histoire», explique la jeune femme dans une vidéo sur le site Kickstarter.

Le prologue et le premier épisode sont bouclés. Pour raconter le reste de l’histoire, le studio genevois a besoin de fonds, 80'000 dollars, qu’il espère récolter grâce au financement collaboratif. La campagne Kickstarter, qui court jusqu’au 28 avril, a déjà permis de rassembler plus de 5300 dollars.

Objectif: Hollywood

Fort de son prix décroché à San Francisco, apelab a attiré l’attention de l’influent magazine Wired, ou encore du site américain Gizmodo. Dans la foulée, de portes se sont ouvertes à Hollywood et dans la Silicon Valley. Des contacts sont prévus avec Disney et Sony notamment.

«Apple a spontanément pris contact avec nous pour placer ‘IDNA’ sur la page d’accueil de l’App Store», se réjouit Maria Beltran chez apelab.

Derrière le prototype d’«IDNA», c’est la technologie développée par apelab, la «narration spatiale», qui intéresse tout particulièrement l’industrie du divertissement. Celle-ci vise à immerger le spectateur dans l’intrigue au moyen de mouvements de caméras réalistes commandés par l’orientation de la tablette ou de l’écran mobile.

Industrie suisse en plein boom

« Le succès d’«IDNA» n’est pas le fruit du hasard. La scène suisse du jeu vidéo est en plein boom. «Depuis quelques années, la qualité et l’ambition des jeux suisses sont croissantes, observe Michel Vust, responsable chez Pro Helvetia du programme «Mobile - In Touch with Digital Creation». La filière se professionnalise et le nombre de créateurs qui terminent leur projet augmente aussi», note le spécialiste des jeux vidéo. La raison de cette éclosion: des filières académiques préparent au métier, notamment la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) et la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) à Zurich. Apelab, par exemple, rassemble trois diplômés de la HEAD. Parallèlement, Pro Helvetia, la Fondation suisse pour la culture, encourage la création par son programme «Mobile», dédié à la culture numérique. Par le biais de subventions, mais aussi en encadrant les créateurs jusqu'à la commercialisation de leurs projets.

Résultat, des jeux toujours plus ambitieux, comme «IDNA» (sur iOS et les lunettes de réalité virtuelle Oculus Rift), «Journey of a Roach», un jeu d’aventure dans la peau de cafards (sur Mac et PC) ou le très déjanté «Ned and Ted», où le joueur contrôle deux personnages en même temps (prévu sur Mac et PC) aventure épique). Très aboutis aussi: «Towaga», un shoot’em up très beau et bien animé pour iPhone) ou encore «First Strike» (une simulation de guerre nucléaire en temps réel sur iPad et tablettes Android).

Grâce à cette infrastructure et au financement participatif, ils sont en mesure offrent plus qu’un concept original et des graphismes décalés pour séduire les joueurs. Bienvenue dans la cour des grands.

La vidéo de présentation d'«IDNA»

(TDG)

(Créé: 20.03.2014, 08h06)

Articles en relation

Jouer à «Tetris» aide à perdre du poids

Etude Il suffit de jouer trois minutes à «Tetris» pour couper l’envie de manger, boire, ou fumer, affirment des psychologues britanniques. Plus...

Les Suisses auront leur Xbox One en septembre

Jeux vidéo Microsoft a annoncé ce mardi que sa console ne sera pas disponible en Suisse avant cet automne. Plus...

Rejouez aux meilleurs jeux de l’année

Vidéo Quels jeux mettre sous le sapin? Dans l’ombre de GTA V, 2013 a été une très bonne année en termes de découvertes vidéoludiques. Voici notre sélection pour tous les âges. Plus...

Maria Beltran, Sylvain Joly et Emilie Tapolet, les fondateurs su studio apelab, intéressent les plus grands avec leur film interactif «IDNA».

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.