Le PIB genevois finit l’année 2015 en hausse

EconomieAprès trois trimestres consécutifs de repli, l’économie genevoise a finalement repris un peu du poil de la bête.

La part du secteur public oscille de 20 à 22% dans le produit intérieur brut genevois depuis 1997. Trois secteurs ont connu des variations sensibles: le négoce dont la part a crû de 16 à 21%, la finance, qui caracolait en tête jusqu'en 2007 autour de 23%, est tombée à moins de 15% en 2015, l'horlogerie qui a passé de 2,3 à 4,6% ces vingt dernières années.

La part du secteur public oscille de 20 à 22% dans le produit intérieur brut genevois depuis 1997. Trois secteurs ont connu des variations sensibles: le négoce dont la part a crû de 16 à 21%, la finance, qui caracolait en tête jusqu'en 2007 autour de 23%, est tombée à moins de 15% en 2015, l'horlogerie qui a passé de 2,3 à 4,6% ces vingt dernières années.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon les estimations du produit intérieur brut (PIB) cantonal dévoilées par l'OCSTAT, l’économie genevoise a repris quelques couleurs à la fin de l’année dernière. En termes réels, le PIB du canton s’est ainsi accru de 0,4% par rapport au trimestre précédent, une hausse qui permet de tirer un trait sur trois trimestres consécutifs de repli.

Sur l’ensemble de l’année 2015, l’économie genevoise finit donc dans le vert avec une faible hausse de 0,2% par rapport à 2014. Cette performance reste toutefois largement inférieure à la moyenne suisse de 0,9%. «Le ralentissement économique, attendu après l’abandon du cours plancher du franc par rapport à l’euro en janvier 2015, est plus marqué à Genève que dans l’ensemble du pays», donne pour explication le Canton par communiqué.

En comparaison avec son voisin vaudois, l’économie genevoise aura effectivement connu un exercice annuel particulièrement difficile. Selon les dernières prévisions établies au mois de janvier, le produit intérieur brut (PIB) du canton de Vaud serait lui parvenu à atteindre la moyenne nationale avec une croissance de 0,9% en 2015.

En 2014, tant le canton de Genève que l'ensemble de la Suisse affichaient une croissance annuelle plus soutenue (respectivement + 1,8 % et + 1,9 %). Pour 2016, les perspectives sont un peu plus optimistes. (TDG)

(Créé: 29.03.2016, 14h02)

Le PIB par Genevois stagne depuis 2007

Le produit intérieur brut par habitant est toujours significativement plus élevé à Genève qu'en moyenne suisse. Cependant le graphique ci-dessus publié par l'Office cantonal de la statistique montre un plafonnement de la richesse genevoise par habitant depuis 2007.

Articles en relation

Croissance modeste attendue en Suisse en 2016

Prévisions Le taux de chômage va poursuivre sa progression. Il devrait atteindre 3,8% à la fin de l'année. Plus...

Le SECO abaisse ses prévisions de PIB

Conjoncture La croissance trimestrielle du produit intérieur brut a été estimée à 1,4% contre 1,5% en décembre dernier. Plus...

La croissance meilleure qu'attendu en 2015

Suisse Le produit intérieur brut a progressé de 0,9% grâce aux dépenses de consommation des ménages et du secteur public. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...