Genève veut plus de créativité dans ses projets urbanistiques

ArchitectureFrançois Longchamp a lancé un groupe de travail pour réformer les plans localisés de quartier.

Selon François Longchamp, chef du Département de l'urbanisme, Genève doit sortir de la logique de l'immeuble «en barre».

Selon François Longchamp, chef du Département de l'urbanisme, Genève doit sortir de la logique de l'immeuble «en barre». Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Genève, le système des plans localisés de quartier (PLQ) a abouti à une standardisation des constructions avec de nombreux immeubles en barre, déplore le chef du Département de l’urbanisme François Longchamp. Il a initié un groupe de travail pour réformer en profondeur ces PLQ.

Les PLQ imposent des pratiques administratives offrant peu de place à la créativité, a relevé vendredi devant la presse le conseiller d’Etat. Il en résulte «une perte de qualité de notre urbanisme», poursuit M.Longchamp. «On doit être capable de sortir de la logique de l’immeuble en barre», estime-t-il.

Une révision des PLQ, l’instrument genevois qui répartit les droits à bâtir dans le cadre de l’aménagement du territoire, s’impose. Un groupe de travail composé d’architectes, d’urbanistes, d’ingénieurs, de promoteurs et de constructeurs a été constitué en novembre dernier.

Ses conclusions sont attendues d’ici fin juin pour élaborer des projets de loi à l’automne. Un rapport de la Cour des comptes sur ce sujet est aussi attendu. Ses recommandations seront intégrées dans les résultats finaux du groupe de travail.

Lent et complexe

François Longchamp met le doigt sur une autre faiblesse des PLQ: ils «judiciarisent» très rapidement la procédure, ce qui fige le paysage urbain pendant des années avant la construction effective de logements. Une fois adoptés, les PLQ sont souvent déjà démodés, explique le chef du département.

Le processus, qui se révèle lent et complexe, privilégie par ailleurs les phases d’opposition au détriment de la concertation. Le groupe de travail devra présenter un plan d’action pour combler ces lacunes tout en conservant les avantages des PLQ. A savoir, selon M.Longchamp, une certaine stabilité juridique ou encore une répartition claire des droits à bâtir.

1385 logements neufs

Cette réforme des PLQ a été présentée en même temps que le bilan 2010-2012 de l’office de l’urbanisme. Selon la directrice générale de ce dernier, Isabel Girault, 37 PLQ ont été adoptés pendant cette période pour un potentiel de 5644 logements. En 2012, 15 PLQ et plans directeurs de zones de développement industriel (PDZI) pour un potentiel de 1758 logements ont été adoptés.

Concrètement, un total de 1385 logements neufs ont été livrés à la fin du troisième trimestre 2012. Les chiffres ne sont pas encore disponibles pour les trois derniers mois, mais à titre de comparaison, en 2011 seuls 1018 logements avaient été livrés. C’est donc mieux, mais toujours au-dessous des 2500 logements visés dans le programme de législature.

Selon François Longchamp, pour construire plus il faudra aussi revoir la densification du sol à la hausse. En attendant, de nombreux Genevois continuent de s’exiler hors des frontières cantonales pour trouver un toit. (ATS/TDG)

(Créé: 11.01.2013, 13h12)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La BCE rachète pour 1100 milliards de dettes publiques
Plus...