La Une | Mardi 23 septembre 2014 | Dernière mise à jour 23:15
Musique

Documents inédits sur le passé genevois de Sidney Bechet

Par Olivier Francey. Mis à jour le 25.10.2013 3 Commentaires

Un passionné a déniché des trésors sonores et photographiques du célèbre saxophoniste de jazz.

1/8 Sidney Bechet sur le quai du Mont-Blanc. Genève, le 8 février 1953 © Droits réservés / Collection personnelle Michèle Aubert

   

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Son histoire est tout simplement palpitante. «Une aventure complètement folle», dit-il. De celles qu’il faut s’empresser de raconter un peu plus loin. Lui? C’est David Hadzis. La quarantaine à peine dépassée, cet ingénieur du son a mis la main sur des enregistrements inédits du légendaire saxophoniste réalisés entre 1949 et 1958, à Genève mais également en Suisse. De véritables perles sonores dont il faut assurer aujourd’hui la préservation. Si l’histoire est délicieuse, le scénario est encore plus exquis: une enquête, des caves qu’il s’agit d’explorer pour finalement tomber sur des clichés, à ce jour jamais vus, du musicien. Devant les Bains des Pâquis ou sur la terrasse du Remor…

Tout débute par une conversation, d’apparence anodine. «Un ami me laisse entendre que des enregistrements de Sidney Bechet réalisés en Suisse sont susceptibles d’avoir été conservés dans les archives de la Radio romande, voire chez des privés», raconte David Hadzis. Clin d’œil, l’ingénieur du son collabore depuis plusieurs années avec la star des sixties Petula Clark, dont le mari Claude Wolff n’est autre que l’ancien manager de Bechet. Ce dernier lui présente Roland Hippenmeyer, le biographe helvétique du saxophoniste. «Il a insisté pour me rappeler qu’un concert privé aurait été tenu dans un salon de la rue Beauregard.» L’enquête se poursuit donc en Vieille-Ville. Qui a pu profiter de la présence de Sidney Bechet dans son salon?

Développement dans nos éditions papier, électronique et iPad du samedi 26 octobre. (TDG)

Créé: 25.10.2013, 20h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

David Hadzis

26.10.2013, 18:39 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Bonjour Pascal,Merci de votre commentaire. Raymond Ré a eu la gentillesse de mettre quelques documents à notre disposition. Saluez-le bien pour moi quand vous le verrez !Cordialement,David HadzisChef de projets United Music Foundation Répondre


Pascal Rê

26.10.2013, 12:43 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 1

Il est possible que ce soit mon cousin Raymond R., clarinettiste de jazz, qui avait pour habitude de recevoir chez lui des jazzman américains; dont Sydney Bechet..Je lui demanderai la prochaine fois que je le vois :) Répondre



Sondage

Genève ne veut plus offrir l'affranchissement des enveloppes de vote. Cette économie vous paraît...




Genève au fil du temps