Dix actes de bravoure de musulmans lus en public à Genève

CommémorationUne cérémonie est organisée mercredi en mémoire des victimes de l’Holocauste.

Albana Krasniqi Malaj, directrice de l’Université populaire albanaise de Genève et membre de la Commission fédérale des migrations à Berne.

Albana Krasniqi Malaj, directrice de l’Université populaire albanaise de Genève et membre de la Commission fédérale des migrations à Berne. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Genève organise pour la première fois une cérémonie intercommunautaire pour honorer celles et ceux qui ont protégé des personnes persécutées pendant la Shoah. Organisé par l’ONG américaine I am your protector (IAYP) l’événement se déroulera au même moment à New York, Washington et Tirana. Sa présidente en Suisse, Albana Krasniqi Malaj, directrice de l’Université populaire albanaise de Genève et membre de la Commission fédérale des migrations à Berne, parle d’un message d’actualité.

Comment se décline votre action?

C’est une nouvelle façon de commémorer la Shoah. Nous ferons la lecture mercredi, à 18h, place du Molard, de dix actes de bravoure de protecteurs durant la Seconde Guerre mondiale, en particulier des personnalités musulmanes méconnues. Il y a tellement de préjugés aujourd’hui à l’encontre de musulmans qu’il est important de rappeler leurs actions positives dans l’histoire. Dans un second temps, en septembre, une exposition déjà présentée à New York aura lieu sur la plaine de Plainpalais pour présenter d’une manière surprenante des photos d’Albanie et d’ailleurs, datant de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi d’actualité.

Quel message voulez-vous faire passer?

La cérémonie intercommunautaire est organisée mercredi avec le rabbin François Garaï, Hafid Ouardiri, directeur de la Fondation de l’Entre-Connaissance, Marie Cenec, présidente de l’Appel Spirituel de Genève et Dani Laurence, cheville ouvrière de IAYP. Le message n’est pourtant ni politique ni religieux, mais humain. Il va au-delà de la simple commémoration. Il s’adresse à ceux qui accueillent aujourd’hui des migrants, avec du cœur et des doutes, comme aux migrants qui découvrent de nouvelles conditions de vie. Chacun porte une responsabilité. Il faut montrer que l’on peut vivre sans haine.

Vous allez donc plus loin que la commémoration?

Certainement. Aujourd’hui, nous sommes partout témoins de violences, dans des pays en conflit ou pas. Le concept de haine doit être déconstruit à travers des exemples positifs du vivre ensemble. Il faut changer notre regard sur l’autre, qui est différent de par sa couleur de peau, sa religion, son orientation sexuelle. (TDG)

Créé: 25.01.2016, 20h18

Articles en relation

«Personne ne savait, à l'époque. Ni les soldats, ni les officiers»

Auschwitz Soldat de l'armée soviétique, Ivan Martynouchkine revient sur la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau, 70 ans jour pour jour après l'ouverture des portes. Plus...

Survivants et chefs d'Etat vont se recueillir à Auschwitz

Commémorations Trois cents survivants d'Auschwitz retournent mardi sur les lieux de l'une des pires horreurs de l'histoire humaine pour lancer une mise en garde, peut-être leur dernière, contre la répétition d'un tel crime. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève championne suisse des vols de voitures
Plus...