L'e-voting et l'envoi hâtif des bulletins sans effet

Participation à GenèveAvec 43,5%, la participation est dans la cible.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A 15h30, la chancelière d'Etat genevoise, Anja Wyden, donné connaissance du dépouillement de 95% des bulletins du Conseil national. Le PLR gagne un siège perdu par les Verts.

Revivez le dépouillement à Genève et en Suisse, ainsi que notre synthèse.

Au Conseil des Etats, les résultats ont été connus dès 14h30. Aucun des dix candidats en lice à la Chambre des Cantons n'est élu, faute d'avoir franchi la barre des 50% des suffrages exprimés. Il y a quatre ans, il suffisait d'obtenir 33% des suffrages pour être élu au premier tour.

Le corps électoral genevois compte 248'915 citoyens, neuf mille de plus qu'en 2011, seize mille de plus qu'en 2007 et vingt-neuf mille de plus qu'en 2003. Le Service des votations a enregistré 103'113 votes samedi soir à minuit. Il faut en ajouter cinq mille pour franchir la barre des 43% de participation. Même si la participation ce dimanche est forte, quelque 142'000 citoyens auront boudé les urnes.

Loin du record de 2007

En 2007, les citoyens s’étaient déplacés en nombre beaucoup plus important que d’habitude aux locaux de vote le dimanche. C’est cet afflux inattendu qui avait fait bondir le taux à 47,5%, alors que les votes par correspondance ne le laissaient pas présager. Une telle participation n’avait plus été atteinte depuis 1971.

Smartvote aide à faire son choix

Bien des électeurs qui ne savent pour qui voter ont testé Smartvote. En 30 ou 75 questions, le système d'information politique indépendant suisse dresse votre portrait politique et le compare à celui des partis et des candidats en lice. Instructif. Le bénéfice de l'exercice est double.

En une petite heure, vous remettez à jour vos connaissances des grands dossiers et enjeux politiques et vous découvrez qui sont les candidats qui vous sont les plus proches. Sur les 178 candidats genevois au Conseil national, une trentaine n'avait pas joué le jeu. Smartvote permet de confronter son profil à celui des candidats de son canton, mais aussi de toute la Suisse. Le système avait émis plus d'un million de proposition. (voir notre galerie image à ce propos)

E-voting et distribution avancée des bulletins sans effet sur la participation

En 2015, les bulletins de vote ont été distribué trois semaines avant le 18 octobre. Un premier constat s'impose, cette avance n'a pas amélioré la participation. Pas plus que le vote sur internet utilisé par moins de 8000 électeurs dans 16 communes.

«Cette avance dans le calendrier respecte en fait une recommandation du Conseil fédéral qui a souhaité que le délai soit le même que celui qui prévaut pour les votations fédérales», note Florence Noël, chef du service de presse du Département présidentiel. Genève comme une majorité de cantons a ainsi procédé à la distribution du matériel électoral à partir du 18 septembre.

Ces délais prendront une force légale en novembre prochain. L’art. 33, al. 2 de la loi fédérale sur les droits politiques prévoit que pour l’élection du Conseil national 2020, les cantons remettent un jeu complet de tous les bulletins électoraux aux électeurs, au plus tôt quatre semaines, mais au plus tard trois semaines avant le jour fixé pour l’élection.

E-vote: Robert Cramer peste contre Berne

Les Suisses pourront-ils tous transmettre leur choix citoyen par Internet en 2019? Voilà plus de dix ans que le projet genevois d'e-voting est en test et qu'il ne peut pas être étendu à tout le canton car la Chancellerie fédérale n'a toujours pas opté pour un système national.

L'atermoiement bernois a irrité récemment le Genevois Robert Cramer. Dans un récent blog, le conseiller aux Etats, ancien président du gouvernement genevois, dénonce les tergiversations du Conseil fédéral. Le gouvernement suisse insiste pour que le code source du système retenu soit rendu public. Or dit le députés, c'est précisément ce que vient de faire le Canton de Genève. Plus rien ne s'oppose à l'adoption du système de vote genevois. «Le choix du système genevois s'impose, écrit Robert Cramer. Non seulement il a déjà été largement expérimenté, mais il est de plus en mains publiques et c'est le seul système qui offre la possibilité d'accéder au code source.» (TDG)

Créé: 18.10.2015, 15h38

Seize communes votent par Internet

Les électrices et électeurs de 16 communes (Aire-la-Ville, Anières, Avusy, Bernex, Carouge, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Grand-Saconnex, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates et Vandœuvres) ainsi que les Genevoises et Genevois résidant à l'étranger ont la possibilité de voter de manière électronique (voir ge.ch/vote-electronique).

Articles en relation

Trois courts-métrages primés qui incitent les jeunes à voter

Elections fédérales Le concours Cinécivic s’adresse aux Genevois de 15 à 25 ans. Plus...

Automne morose pour les femmes en politique

Élections fédérales La part de politiciennes sous la Coupole fédérale est promise à une stagnation, voire à un recul au Conseil des Etats. Les partis s’en inquiètent, mais certains peinent à s’y attaquer. Plus...

Les cinq défis de la législature 2015-2019 en Suisse

Elections fédérales Vieillissement de la population, Europe, énergie, prospérité, et asile, tels sont les questions-clé du prochain parlement. Plus...

Mobilisation à Genève pour encourager un vote féminin

Elections fédérales Seuls 31% de femmes siègent à Berne. Les Genevoises, tous partis confondus, veulent que cela change et le clameront ce soir au Collège Calvin. Plus...

En Suisse, les politiciens sont des «pros non assumés»

Elections fédérales «Vu la somme de travail attendue des élus, le parlement est dominé par des politiciens de métier», dit le Genevois Sciarini. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.