Deux appartements seront rénovés à l’œil

EconomiePour marquer ses 125 ans, l’association professionnelle des peintres et décorateurs lance une action plutôt originale.

Illsutration

Illsutration Image: P. Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le cadeau va faire rêver plus d’un Genevois. La Chambre syndicale des entrepreneurs de gypserie, peinture et décoration du canton de Genève (GPG) lance une campagne pour fêter son anniversaire et offre la rénovation de deux appartements. Objectifs: revaloriser les métiers de peintre, décorateur et plâtrier auprès du grand public, encourager la formation et obtenir un plus grand soutien du politique, égrène son président, Olivier Berchten.

En quoi consiste le concours lancé hier dans le cadre de vos 125 ans d’existence?
L’association GPG propose aux locataires et propriétaires genevois de participer à un concours leur permettant de gagner les travaux de peinture de leur appartement ou villa, limité à quatre pièces. Deux rénovations sont mises en jeu, pour une valeur de 8000 à 10 000 francs chacune. Des apprentis de troisième année, suivis par des maîtres d’apprentissage, réaliseront les travaux en juin et en septembre. Un jury sélectionnera les gagnants. Le but consiste à promouvoir nos métiers ainsi que la formation professionnelle. Car nous formons le plus grand nombre d’apprentis du canton avec 110 peintres et plâtriers.

Ce sont des métiers d’avenir pour les jeunes?
Oui, les métiers du bâtiment ont de l’avenir. Les jeunes titulaires d’un CFC peuvent enchaîner avec des cours de chef de chantier et une maîtrise fédérale. S’ils obtiennent une maturité professionnelle, ils peuvent raccrocher avec une haute école. Tout cela avec la perspective d’ouvrir leur propre entreprise.

Comment se porte la branche aujourd’hui?
Nos métiers souffrent d’une concurrence déloyale, liée au travail au noir, à la sous-enchère salariale. Nous souhaitons aussi sensibiliser les politiciens afin de faire respecter les conditions-cadres, raison pour laquelle nous revendiquons une attitude citoyenne de la part des maîtres d’œuvre en faisant appel à des entreprises membres de la GPG.

Vous réclamez davantage de contrôles?
A Genève, le partenariat entre le patronat et les syndicats est heureusement bon pour lutter contre la concurrence déloyale. Mais les sanctions ne sont pas assez dissuasives. Concernant l’attribution des marchés publics, nous souhaiterions que l’on prenne en compte autre chose que les chiffres. Il faut penser à long terme. Un mandat attribué à une entreprise locale rapporte en termes de fiscalité pour le Canton et de formation. Nous inviterons ainsi tous nos partenaires, les politiques, les régies, les architectes, lors d’une soirée organisée en octobre avec nos 103 membres. (TDG)

Créé: 24.02.2016, 10h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...