Bastian Baker au Bal du Printemps de Genève

Président WilsonPhilippe Boissonnas a prévu un événement sur les bords de la Limmat en juin 2016. De quoi mieux faire connaître la Fondation pour la recherche en paraplégie.

Après Christophe Maé, Patrick Bruel et Pascal Obispo, Bastian Baker chantera pour le Bal du Printemps.

Après Christophe Maé, Patrick Bruel et Pascal Obispo, Bastian Baker chantera pour le Bal du Printemps. Image: BERNARDO DORAL/PHONAG RECORDS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Bal du Printemps présente une Suisse ouverte et innovanteIl vient de passer une bonne semaine à Rio de Janeiro pour… participer au carnaval. Secrétaire général de la Fondation pour la recherche en paraplégie (IRP), Philippe Boissonnas apprécie cette frénésie qui gagne la mégalopole brésilienne en février. Avec ces costumes extravagants, cette orgie de décibels et cette joie contagieuse. Cependant, il n’oublie pas que c’est dans ce même sambodrome, l’an dernier, qu’il a eu l’idée du thème pour le prochain Bal du Printemps. En découvrant les dix chars et les 4000 danseurs de samba qui y défilaient aux couleurs de la Suisse. Il ne faisait alors aucun doute que le Swiss made serait son fil rouge. Lorsqu’il en a parlé à son équipe, à Genève, il a simplement ajouté un bémol.

Tradition et avant-garde

«Je ne voulais pas de la Suisse rêvée par l’UDC», sourit-il. «Je tenais à ce qu’on présente une Suisse dynamique, ouverte, un pays qui innove, qui s’appuie sur ses traditions pour se réinventer…» Philippe Boissonnas avait surtout un autre défi à relever: après la fermeture de l’Espace Sécheron, il devait trouver un lieu qui lui permette de garder cette même qualité d’accueil. Il s’est naturellement tourné vers l’Hôtel Président-Wilson, partenaire historique de l’événement, mais il a profité de la configuration particulière des lieux pour décliner sa «Swissattitude» en deux temps.

«L’apéritif aura lieu au bord de la piscine et on y présentera la Suisse traditionnelle», explique Philippe Boissonnas. Tous les symboles helvétiques seront donc servis sur un plateau: saint-bernard, cor des Alpes, lanceurs de drapeau, chocolat, couteau suisse, etc. Pour le repas, d’inspiration suisse évidemment, concocté par Michel Roth et sa brigade, les invités rejoindront la salle de bal, en sous-sol, et découvriront l’autre visage du pays: celui de l’avant-garde et de la recherche, incarné par Solar Impulse, Alinghi et l’EPFL.

A l’heure où le film d’Alain Gsponer, Heidi, cartonne dans les salles de cinéma, et alors que les sportifs suisses, de Lara Gut à Belinda Bencic, font battre toujours plus fort le cœur de l’homo helveticus, cette «Swissattitude» recevra certainement un écho favorable parmi les 500 invités espérés, voire attendus. Philippe Boissonnas et son équipe n’ont en tout cas pas lésiné sur les clins d’œil. Ils ont invité quelques-uns de nos meilleurs ambassadeurs: Joël Dicker, Stéphane Lambiel, Lauriane Sallin et Henri Dès ont déjà confirmé leur présence. Avec sa belle gueule et sa décontraction, Bastian Baker, lui, aura certainement moins de mal à conquérir la salle que… Pascal Obispo en 2015.

Philippe Boissonnas a également cherché à associer les marques iconiques du pays à sa démarche: il les a toutes contactées personnellement pour obtenir un soutien, un lot pour la tombola ou, plus simplement, un élément de décor. «En Suisse romande, les marques ont bien joué le jeu. J’ai eu un peu plus de peine de l’autre côté de la Sarine…» Le président du Bal du Printemps ne s’en formalise pas: l’IRP est peut-être moins connue de Berne à Zurich. Mais cela pourrait vite changer: n’a-t-il pas prévu un événement sur les bords de la Limmat en juin 2016?

Élan de solidarité

Le Bal du Printemps continue cependant de provoquer un bel élan de solidarité dans son sillage: la tombola n’a jamais été aussi bien dotée, avec plus de 300 000 francs de lots, et la majorité des partenaires (95%) ont reconduit leur contrat. «Aujourd’hui, on ne peut plus accepter la notion de crise», philosophe Philippe Boissonnas. «Le monde vit simplement un changement social sans précédent.» Ainsi, s’il est moins facile d’obtenir du cash ou des pages de publicité dans le programme, les marques se montrent souvent plus généreuses quand il s’agit d’offrir un prix pour la loterie.

Et que dire de la vente aux enchères? Entre une toile signée de Laura Chaplin et une rencontre avec Bertrand Piccard, on trouvera une boîte de 100 crayons Caran d’Ache, sélectionnés par le designer Paul Smith, un objet qui n’existe qu’à cinq exemplaires dans le monde, et aussi une montre HYT, baptisée Quai du Mont-Blanc, avec le logo du Bal du Printemps, qui servira de sésame à un jour de navigation sur Alinghi à Lisbonne. «Ce sera un véritable défi pour nous de vendre cette montre, puisque son prix de départ sera de 50 000 francs», souligne Philippe Boissonnas. Mais y a-t-il plus beau symbole de cette Suisse avant-gardiste que ce garde-temps qui indique les heures avec des fluides?

Bal du Printemps 2016, lundi 21 mars 2016, Hôtel Président Wilson, Genève. Possibilité d’acheter ses billets de tombola sur le site www.irp.ch.

(Créé: 12.02.2016, 13h38)

Articles en relation

Bastian Baker ambassadeur du DFAE en Egypte

Utilisation de l'eau Le chanteur lausannois sera durant une semaine ambassadeur de l’initiative «Démocratie sans frontières» de la Direction du développement et de la coopération. Plus...

Bastian Baker s’éclate en imitateur au Montreux Comedy

Humour Bluffant d’autodérision, le chanteur s’est invité mercredi soir en guest star du gala suisse du Festival 2015. Une belle surprise! Plus...

Lausanne mobilise Baker et Lambiel pour un centenaire

Evénement Les 20 et 21 novembre, Lausanne met le feu à la Riponne pour fêter un siècle de lien avec le CIO. Plus...

Bastian Baker remporte le «Best Act Romandie»

Swiss Music Award C'est la troisième fois que le Vaudois reçoit cette récompense lors des Swiss Music Award. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trois ans ferme pour Cahuzac
Plus...