400 scouts défilent en Ville pour se faire connaître

GenèveSamedi 15 mars, quelques 400 scouts ont parcouru la vieille-ville en chemises et foulards.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils sont aux Bastions vers 19h. Les flambeaux du défilé s'éteignent, mais une soupe chaude méritée les attend. Quelques 400 scouts, éclaireurs, louveteaux, louvettes et autres lutins en chemises et en foulards ont parcouru la vieille-ville pendant une bonne heure.

Objectif: faire connaître le scoutisme. Une semblable initiative s'est déroulée en même temps dans d'autres villes suisses, dont Zurich, Berne et Soleure. Le défilé a démarré aux Bastions vers 18h. Pour des yeux innocents, le rassemblement en carré des patrouilles et leurs "cris" poussés l'un après l'autre avant le sacro-saint et tonitruant: "Scout: Toujours prêts!" peuvent surprendre. Mais sur leur mur les réformateurs n'ont pas bronché: ils en ont manifestement vu d'autres! Quant aux touristes et aux participants, ils sont sont aux anges. "C'est le but, explique le responsable de la manifestation, Nicolas Fischer, président de l'Association du scoutisme genevois, notre meilleure publicité, c'est le bouche-à-oreille des participants eux-mêmes!"

(TDG)

(Créé: 15.03.2014, 21h22)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures


(Bild: Herrmann) Plus...