Le SIHH de Genève veut lancer l'année de «transition»

HorlogerieLe 27e Salon international de la haute horlogerie compte désormais ouvrir ses portes au public pendant une journée.

Le très haut de gamme dans l'horlogerie est toujours à la peine.

Le très haut de gamme dans l'horlogerie est toujours à la peine. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pouls de l'année horlogère, le SIHH s'ouvre lundi à Genève pour tenter de lancer la «transition» d'un secteur chahuté depuis un an et demi. Un 27e Salon international de la haute horlogerie marqué par un retour, de nouveaux acteurs et, première, l'ouverture au public.

«On a connu des années plus prometteuses» pour la branche, a indiqué à l'ats la présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) qui organise le salon, Fabienne Lupo. En 2016, malgré les incertitudes liées à une année de franc fort, le salon s'était achevé sur une touche rassurante.

Mais les 12 mois qui ont suivi n'auront pas permis d'enrayer le recul des exportations horlogères. Elles restent pénalisées par la devise forte. Et les menaces sécuritaires continuent de freiner le tourisme d'achat des clients chinois, refroidis aussi par une nouvelle taxe de 60% sur l'importation de produits de luxe.

Le président chinois Xi Jinping sera en visite d'Etat en Suisse au moment de l'ouverture du salon. De passage mercredi à l'ONU à Genève, «il est le bienvenu», dit Mme Lupo.

Très haut de gamme à la peine

Comme le président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) Jean-Daniel Pasche, elle évalue à 10% le recul des exportations horlogères en Suisse en 2016. Selon elle, la baisse devrait être plus significative encore pour le très haut de gamme et devrait atteindre 15% en volume et en valeur.

«On revient à une demande de produits horlogers plus simples et plus abordables», dit la présidente de la FHH. Une tendance déjà évoquée l'année dernière qui favorise le «moyen de gamme». Elle se reflète aussi sur les collections qui seront présentées au SIHH et qui actent le retour aux «valeurs sûres», souligne Mme Lupo. Sans pour autant brider le maintien d'une clientèle pour quelques pièces uniques et exceptionnelles.

Mais contrairement à Jean-Daniel Pasche, elle ne s'attend pas encore en 2017 à une «stabilisation» du secteur, mais plutôt à une «transition». «Il y a des signes de reprises», mais les incertitudes restent importantes.

Autre élément, le Salon s'ouvre deux semaines après l'entrée en vigueur du renforcement du «swiss made». La présidente est ravie de cette mesure. «Tout ce qui tend à valoriser le swiss made est bon pour la haute horlogerie».

Commerce en ligne à la hausse

Pour la première fois, la rencontre élargit cette année son audience au public. Avec la difficulté du marché, «c'est le bon moment», affirme M. Lupo. D'autant plus que les maisons connaissent de mieux en mieux leurs clients finaux. Et que le commerce en ligne s'étend chez certaines maisons. «Elles y viendront toutes», estime la présidente du salon.

De 2000 à 3000 clients et curieux pourront venir observer le vendredi 20 janvier les nouvelles pièces des exposants au SIHH, après s'être préenregistrés en ligne. Une hausse des commandes à cette occasion n'est pas à exclure, mais cet aménagement n'a pas été pensé pour convertir le rendez-vous en «salon commercial».

De même que le SIHH souhaite conserver une certaine exclusivité. «On arrive à notre capacité maximale pour maintenir le niveau de qualité et d'accueil», souligne Mme Lupo. Le Salon augmente sa superficie à 45'000m2.

Lié à ce redimensionnement, le Carré des horlogers, lancé en 2016 pour accueillir neuf ateliers indépendants, est reconduit. Même «les grandes marques étaient satisfaites» de ce dispositif, relève Mme Lupo.

Girard-Perregaux et Ulysse Nardin

Cette zone abritera cinq nouveaux acteurs choisis parmi dix demandes, sur la base du Livre blanc publié il y a quelques mois par la FHH.

Parmi les neuf premiers ateliers associés, seul De Bethune, qui a dû procéder à des licenciements en 2016, ne revient pas cette année. Même si la participation a demandé «un gros investissement», le coût du stand n'est pas en cause, a dit à l'ats une porte-parole. Elle évoque plutôt un changement d'approche.

Côté maisons historiques, Girard-Perregaux fait son retour après son départ en 2013. Le co-fondateur de la FHH emmène avec lui Ulysse Nardin, autre entité du groupe de luxe Kering.

Richemont reste le plus représenté avec A. Lange&Söhne, Baume&Mercier, Cartier, IWC, Jaeger-Lecoultre, MontBlanc, Panerai, Piaget, Roger Dubuis, Vacheron Constantin et Van Cleef&Arpels. Les marques indépendantes sont constituées d'Audemars Piguet, Parmigiani, Greubel Forsey et Richard Mille. (ats/nxp)

(Créé: 11.01.2017, 10h10)

Articles en relation

Le SIHH de Genève s'ouvrira au public dès 2017

Horlogerie Jusqu'à présent, le Salon international de la haute horlogerie était réservé aux détaillants et à quelque 1200 journalistes. Plus...

Le SSIH a pris fin rassuré pour l'avenir de la branche

Horlogerie de luxe Après une année marquée par le franc fort, l'édition 2016 aura laissé place à l'optimisme. La fréquentation du salon genevois est stable et le rassemblement est victime de son succès. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

2016 a été l'année la plus chaude de l'histoire
Plus...