Infantino a gagné. Pas le football!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le «chauve de l’UEFA» est plus que jamais le patron du football mondial. Longtemps surnommé ainsi lorsqu’il n’était que l’anonyme bras droit de Michel Platini à Nyon, Gianni Infantino s’est depuis fait un nom et constitué une aura. En voyant la FIFA – dont il est devenu président – approuver à l’unanimité sa réforme de la Coupe du monde, l’Italo-Suisse a remporté haut la main sa première bataille. Et c’est une sacrée victoire pour lui, qui tenait à très vite asseoir sa position sur le trône. Après, savoir si le foot gagnera quelque chose à voir sa compétition phare passer de 32 à 48 équipes est une autre histoire. Mais c’est bien celle-ci qui nous intéresse. Or, à Zurich, on semble toujours davantage penser à la tirelire qu’au jeu dans son essence pure. A tel point que d’aucuns regrettent déjà Sepp Blatter. C’est dire!

Car oui, l’élargissement promis à compter de l’année 2026 ne s’est fait que pour des raisons mercantiles et n’augure rien de bon pour le spectacle. Comme on l’a vu récemment avec l’Euro à 24 sélections, il est bien d’ouvrir la porte à d’autres pays, encore faut-il que ceux-ci permettent un saut qualitatif sur le terrain. Ce ne fut pas le cas en France. Ce ne devrait pas l’être à l’avenir pour le Mondial.

En prenant les rênes de la FIFA, Infantino aurait dû avoir d’autres priorités que de vouloir s’attaquer à une Coupe du monde à 32 qui a tant séduit. Mais il a fait son choix. Et a gagné. Reste que par les temps qui courent, le football aurait davantage besoin de génies que de Gianni (TDG)

Créé: 10.01.2017, 20h12

Arnaud Cerutti,
Responsable de la rubrique Sports

Articles en relation

Le Mondial passera à 48 équipes. Une décision qui laisse sceptique

Football Le gouvernement de la FIFA a accepté à l’unanimité d’élargir le format de la Coupe du monde dès 2026. Un choix qui fait jaser. Plus...

Une promesse de campagne qui s’est transformée en révolution

Football Nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino a imposé sa vision élargie de la Coupe du monde, qui passera de 32 à 48 équipes en 2026. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Finale de la Coupe de Suisse
Plus...