Syndicom révèle la faillite d'une imprimerie

Canton de BerneLe syndicat condamne avec grande vigueur le procédé de l'entreprise Schläfli & Maurer AG, à Uetendorf (BE). Soixante-cinq collaborateurs pourraient perdre leur emploi.

L'imprimerie Schläfli & Maurer AG, à Uetendorf (BE).

L'imprimerie Schläfli & Maurer AG, à Uetendorf (BE). Image: Google Street views

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Soixante-cinq collaborateurs de l'imprimerie Schläfli & Maurer AG à Uetendorf (BE) près de Thoune craignent pour leur place.

Une procédure de faillite a été ouverte contre l'employeur, indique jeudi le syndicat des médias Syndicom.

Pour l'heure, l'entreprise concernée n'a pas pris position. L'office des poursuites ou faillites de l'Oberland n'a, lui, pas souhaité s'exprimer sur le dossier.

Syndicom condamne avec grande vigueur le procédé de l'entreprise. Il est inacceptable que les salariés se retrouvent devant le fait accompli, soutient-il dans un communiqué. Le syndicat a aussi été surpris par cette mise en faillite.

Il suppose que 65 employés sont concernés par cette fermeture. Une assemblée d'entreprise devait avoir lieu vendredi. Syndicom vise trois objectifs: le paiement des salaires restants, l'inscription immédiate auprès de l'assurance-chômage et le soutien pour une réorientation professionnelle. (ats/nxp)

(Créé: 18.02.2016, 17h30)

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les robots vont-ils remplacer les humains?
Plus...