Malgré le scandale, les banques vont bien

Panama PapersLes actifs du Centre bancaire international ont dépassé les 120 milliards de dollars en 2016, un record, malgré le scandale des Panama Papers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les actifs des banques basées au Panama ont dépassé en 2016 les 120 milliards de dollars, un montant record atteint en dépit du scandale des Panama Papers, a annoncé mercredi le Centre bancaire international (CBI).

Les actifs du CBI, qui regroupent des banques panaméennes et étrangères, «ont atteint le niveau record de 121,075 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 3,3%» comparé à 2015, selon un communiqué.

La situation du CBI est «solide et sûre avec des fondamentaux très stables», a commenté le directeur de l'institution, Ricardo Fernandez.

Personne n'a été poursuivi

Le système financier panaméen a été durement critiqué après le scandale dit des «Panama Papers». Des millions de documents venant du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca et publiés en 2016 avaient alors mis en lumière l'argent caché par des dirigeants politiques, des sportifs ou des personnalités du spectacle par le biais de sociétés offshore, dans le cadre d'un vaste système d'évasion fiscale.

Pour autant, personne n'a été poursuivi au Panama dans cette affaire. Les deux fondateurs du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca ont été placés en détention provisoire en février, mais dans le cadre du scandale de corruption d'Odebrecht, le groupe de BTP brésilien. Ils sont accusés de blanchiment de capitaux.

Le gouvernement panaméen a pris depuis une série de mesures pour lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment de capitaux. (afp/nxp)

Créé: 16.03.2017, 06h01

Articles en relation

Arrestation des fondateurs de Mossack Fonseca

Panama Déjà impliqué dans les «Panama Papers», le cabinet d'avocats est maintenant mis en cause dans le scandale Odebrecht-Petrobras. Plus...

La Suisse a beaucoup joué les intermédiaires

«Panama Papers» Un rapport des Verts européens pointe du doigt le rôle des banques suisses, UBS et CS en tête, dans l'univers offshore. Plus...

Pas d'interdiction des sociétés offshore

Panama Papers La commission des redevances du National propose de rejeter une initiative de Carlo Sommargua. Le député veut bannir de Suisse les sociétés qui profitent d'avantages fiscaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...